Pop, Love moi, de Ima

IMA: l'amour rétro ***

Après avoir longtemps navigué dans le répertoire des autres, la populaire IMA a proposé cette semaine un septième album sur lequel elle délaisse la chaleur des rythmes latins pour plonger dans des chansons originales, qu'elle cosigne avec quelques complices (dont le talentueux Mathieu Lippé qui a posé sa griffe sur la plupart des titres).
Voulu tantôt pétillant ou sensuel, naïf ou sexy, Love moi amène la chanteuse dans des contrées amoureuses déclinées en plusieurs nuances, trempées dans une ambiance pop rétro. IMA joue la gaffeuse mignonne, la passionnée, la porteuse d'espoir, celle qui perd un peu les pédales ou qui se fait rassurante, qui promet autant l'amour que la liberté. Musicalement, l'ensemble est plutôt sympathique : un fond acoustique léger, mais soigné, quelques cordes qui viennent donner du relief. Dans l'interprétation, la chanteuse ne fait toutefois pas mouche à tout coup. Sa voix un peu rauque s'égare parfois dans le registre plus aigu et le ton franchouillard qu'elle adopte dans plusieurs chansons semble emprunté.