«Je veux servir le parti. Je veux servir les citoyens de Québec», déclare Anne Guérette.

Îlot Esso: Anne Guérette poursuit le promoteur pour 100 000 $

La conseillère municipale Anne Guérette poursuit finalement pour 100 000 $ le promoteur de l'immeuble construit sur l'îlot Esso, David Grondin.
Après avoir fait part la semaine dernière de son intention de demander réparation pour atteinte à sa réputation, l'élue de Démocratie Québec a officiellement déposé mardi une poursuite en Cour supérieure. Elle demande 40 000 $ en dommages moraux, 10 000 $ pour «troubles et inconvénients» ainsi que 50 000 $ en guise de dommages exemplaires.
Les faits reprochés remontent à octobre 2013 alors que Mme Guérette a été accusée par le promoteur d'avoir distribué des croquis et des informations inexactes concernant le projet d'immeuble au coin du boulevard René-Lévesque et de l'avenue Cartier. M. Grondin avait déposé une plainte pour «manquements à l'éthique» au ministère des Affaires municipales.
Le promoteur n'a finalement pas donné suite à sa plainte. Mais le mal était fait, selon Mme Guérette, qui estime n'avoir «fait que son travail d'élue». David Grondin a choisi de ne pas commenter le dossier.