La Société d'histoire régionale de Lévis consacre une exposition au triste anniversaire à la chapelle Saint-François-Xavier.

Il y a 60 ans, la Davie brûlait

Le 27 octobre 1955, le chantier maritime Davie a été complètement détruit par le plus gros incendie - en matière de superficie - de l'histoire de Lévis.
En plus du chantier, quatre résidences de la rue Saint-Joseph ont brûlé. On ne rapporte heureusement aucun décès.
La Société d'histoire régionale de Lévis (SHRL) a décidé de commémorer ce triste anniversaire en lui consacrant une exposition estivale à la chapelle Saint-François-Xavier. «Par exemple, on a mis la main sur un film de Radio-Canada qui a été tourné par René Lévesque et qui montre l'ampleur des dégâts», souligne Vincent Couture, président de la SHRL.
Au-delà de l'incendie, qui aurait pu être catastrophique pour tout le Vieux-Lauzon, on raconte comment le chantier a réussi à renaître de ses cendres et à se moderniser. L'exposition peut être visitée tous les samedis jusqu'au 29 août, de 13h30 à 17h, dans la chapelle située au 344, rue Saint-Joseph, à Lévis.