Le palais de justice de Québec

Homicide involontaire de Cyrille Daigle: 4 ans pour le dernier complice

C'était la fin lundi d'un douloureux chapitre pour la famille du jeune Cyrille Daigle, tué lors d'une transaction de drogue; un quatrième et dernier accusé, Narcis Kvrgic, a écopé d'une peine de quatre ans de prison.
Les quatre complices coupables de l'homicide involontaire de Cyrille Daigle purgeront au total 29 ans de prison.
Narcis Kvrgic vient d'avoir 18 ans, le 2 janvier 2012, lorsqu'il conduit ses amis Hakim Dardari, Taha Achouba et Arbnor Topalli jusque dans le stationnement d'un centre communautaire de Charlesbourg.
Les quatre jeunes hommes vont rencontrer Cyrille Daigle, un étudiant en lutherie âgé de 19 ans, qui vend de la marijuana pour se payer un local de musique.
Les quatre complices ont décidé à l'avance de voler la drogue à son propriétaire. Sauf que Daigle se défend et refuse de lâcher prise jusqu'à ce qu'un assaillant le poignarde.
Grièvement blessé, le jeune homme mourra à l'hôpital une semaine plus tard.
Après l'agression, Narcis Kvrgic nettoie le véhicule et change les pneus pour brouiller les pistes.
Il sera quand même arrêté avec ses complices en juin suivant.
Avant de participer au braquage de Cyrille Daigle, Kvrgic avait commis le 22 novembre 2012 un vol à la pointe du couteau dans la maison d'un trafiquant de drogue.
Pour ces deux crimes, le juge Christian Boulet a condamné le jeune Kvrgic à quatre ans de prison, desquels il faut déduire un mois et demi de détention provisoire.
Il s'agit de la peine la plus clémente imposée aux membres du quatuor. L'agresseur principal, Hakim Dardari, a écopé d'une peine de 13 ans et les deux autres de sept et cinq ans de prison.
Narcis Kvrgic, employé d'une compagnie de taxi et jusque-là sans antécédent judiciaire, présente un «bon potentiel de réinsertion sociale», a estimé le juge Boulet, se basant sur le rapport présentenciel.
Sa participation au crime a toutefois été active puisqu'il a fourni et conduit le véhicule, souligne le magistrat.