Selon l'entourage du parti de Nicolas Sarkozy, François Hollande a «apporté des éléments de réponse» à l'ancien président français, qui s'interrogeait sur la possibilité de maintenir la conférence de l'ONU sur le climat à Paris après les attentats de vendredi.

Hollande convainc Sarkozy de ne pas demander le report de la COP21

Le chef de l'opposition de droite, Nicolas Sarkozy, qui s'interrogeait sur la possibilité de maintenir la conférence de l'ONU sur le climat à Paris après les attentats de vendredi, ne demandera finalement pas son report après une discussion avec le président français, a fait savoir l'entourage de son parti.
«Il avait des interrogations samedi [...] sur la possibilité de maintenir un tel événement après les attentats de vendredi. Il a évoqué ce point [dimanche] avec le président François Hollande, qui lui a apporté des éléments de réponse. Il ne demande pas le report de la COP21», a déclaré à l'AFP cet entourage.
La conférence de l'ONU sur le climat (COP21) doit se tenir à Paris à partir du 30 novembre.
«Nicolas Sarkozy va demander le report de la COP21», avaient assuré dimanche matin à l'AFP des sources proches de la formation Les Républicains, le grand parti de droite qu'il préside, en évoquant un report de «six à huit mois». «La maintenir, c'est prendre des risques incroyables» et «ce n'est pas raisonnable», avaient estimé ces sources.