Le chef du Parti conservateur, Stephen Harper, démissionnera de son poste de chef du Parti conservateur.

Harper démissionnera comme chef du Parti conservateur

Stephen Harper a pris l'entière responsabilité de la défaite des siens, lundi soir, et démissionnera de son poste de chef du Parti conservateur.
<p>Le verdict</p>
Souriant et naturel, Stephen Harper s'est adressé à ses partisans vers minuit, deux heures après l'annonce de l'élection d'un gouvernement libéral majoritaire.
«Vous êtes déçus et j'en suis le seul responsable», a lancé le premier ministre sortant devant ses partisans réunis au Centre des congrès de Calgary, avant de féliciter son successeur, Justin Trudeau. 
Stephen Harper n'a pas lui-même annoncé sa démission comme chef du Parti conservateur, après neuf ans et demi au pouvoir. C'est plutôt le président du parti, John Walsh, qui a émis un communiqué en fin de soirée. 
Selon La Presse Canadienne, M. Walsh convoquera le caucus conservateur, à la demande de M. Harper.Le premier ministre sortant a été réélu dans la circonscription de Calgary-Heritage. Il resterait d'ailleurs en poste comme député, même dans l'opposition.M. Harper menait par plus de 3800 voix (65,2%) lorsqu'il a été déclaré gagnant. Il a devancé le libéral Brendan Miles, qui a obtenu 24,9% d'appui.