Les vétérans Marianne St-Gelais et Charles Hamelin

Hamelin, St-Gelais et cie amorcent leur préparation pour les JO

Les vétérans Charles Hamelin, Marianne St-Gelais et Valérie Maltais ainsi que les vedettes montantes Samuel Girard et Kim Boutin donneront le coup d'envoi à leur saison internationale en fin de semaine lors de la première Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste à Budapest, en Hongrie.
L'équipe canadienne est aussi composée de Kasandra Bradette, Jamie Macdonald, Charle Cournoyer, Pascal Dion et François Hamelin. Audrey Phaneuf et Steven Dubois complètent l'équipe de Coupe du monde.
Cet automne, les membres de l'équipe olympique provisoire prendront part à quatre étapes de la Coupe du monde. Chaque fois, un maximum de trois patineurs par genre pourra prendre part à chacune des épreuves individuelles et ainsi accumuler des points. À l'issue des quatre Coupes du monde, les trois meilleures performances de chacun seront conservées, ce qui servira à déterminer le classement des qualifications olympiques et à distribuer les places disponibles en vue des épreuves à Pyeongchang.
En Hongrie, Boutin et Maltais prendront part au 1000 m et 1500 m, alors que Bradette sera à la ligne de départ au 500 m et 1000 m, et Macdonald au 500 m et 1500 m. St-Gelais participera quant à elle à l'épreuve du 500 m.
«En compagnie de mon entraîneur et de mon équipe de soutien, nous avons convenu qu'il était plus sage que je participe uniquement à l'épreuve du 500 m pour cette première Coupe du monde de la saison, a expliqué St-Gelais. Je connais un début de saison plus lent. À ce stade-ci dans la saison, je ne suis pas tout à fait au niveau physique que j'aurais aimé être.»
Chez les hommes, Girard, Charles Hamelin et Cournoyer représenteront le pays dans chacune des trois épreuves individuelles à l'affiche. «Les performances des gars, notamment avec notre début de saison lors des sélections olympiques, démontrent que nous sommes prêts à affronter la compétition, a déclaré Charles Hamelin, qui entame une 15e saison sur la scène internationale. L'équipe va super bien et nous nous sommes beaucoup améliorés pendant l'été.»
Le relais
Outre les distances individuelles, un autre objectif sera pour les patineurs canadiens de se qualifier pour les relais en terminant parmi les sept premiers puisque la Corée du Sud, en tant que pays hôte, l'est d'office. Dans cette éventualité, le Canada pourra envoyer une équipe complète, soit cinq patineurs par genre. Sinon, un maximum de trois patineurs par genre pourra aller aux Jeux olympiques.