Manuel Osbourne-Paradis a pris le 4e rang de la descente, deux positions devant son compatriote Erik Guay.

Guay frôle encore le podium, Osbourne-Paradis 4e

Le Norvégien Kjetil Jansrud a fait un grand pas vers le titre de la descente à la Coupe du monde de ski alpin, samedi, obtenant une victoire à Kvitfjell.
Il a battu son plus proche rival, le champion en titre Peter Fill, de l'Italie, par huit centièmes pour augmenter à 33 points son avance au classement général, avec une seule course à disputer.
Le Suisse Beat Feuz a terminé troisième, à 14 centièmes du vainqueur.
Deux Canadiens ont percé le top 6 avec Manuel Osborne-Paradis au pied du podium, deux rangs devant Érik Guay.
«Manuel et moi on se motive mutuellement avec nos résultats ces temps-ci, a dit Guay. Il faut lever notre chapeau à ceux qui skient de façon extraordinaire. Je suis un peu déçu de ne pas avoir fait mieux, mais je pense que mon ski était là.
«Je vais maintenant me concentrer sur le super-G de dimanche, a poursuivi l'athlète de Mont-Tremblant. Si je réalise mon potentiel, je peux réussir quelque chose de bon ici.»
Vainqueur de la descente de vendredi, le Slovène Bostjan Kline a dû se contenter du septième temps cette fois-ci.
Jansrud est le premier à avoir gagné deux descentes cette saison, rééditant après Val d'Isère, en décembre. Il est en quête d'une deuxième consécration dans la discipline, après 2014. Un Norvégien a eu cet honneur trois fois lors des quatre dernières saisons.
«J'ai commis une erreur à la fin et ç'aurait pu me coûter la victoire», a dit Jansrud.
L'Italien Dominik Paris a terminé neuvième et ne peut plus rejoindre Jansrud au classement.
La dernière course sera disputée le 15 mars à Aspen, au Colorado.