Grieg et Saint-Saëns - Concertos pour piano Vadym Kholodenko et l'Orchestre de la radio norvégienne

Grieg et Saint-Saëns - Concertos pour piano: grisant romantisme****

Un long et puissant crescendo couronné avec affirmation par un accord de piano tranchant. Le roulement de timbales qui ouvre ce très beau disque donne réellement un aperçu de ce qu'il réserve en fait d'exécution nette et droite.
Sous la direction du chef Miguel Harth-Bedoya, l'Orchestre de la radio norvégienne déploie une énergie sans faille. Et le romantisme tel que le conçoit Vadym Kholodenko, médaille d'or au concours Van Cliburn en 2013, s'appuie sur un jeu clair et limpide. Oubliez le flou artistique. Dans le Concerto de Grieg, le pianiste soigne la sonorité de chaque note et prend le temps de marquer chaque petit détail de la partition. Il fait également preuve d'un goût très sûr dans l'interprétation du 2e de Saint-Saëns, réussissant à concilier le poids théâtral du premier mouvement avec la légèreté de son imagerie poétique. C'est si finement exécuté et tellement grisant qu'on reste sur le bout de sa chaise pour entendre la suite.