Le gardien des Gaulois, Jonathan Lemieux, a blanchi les Nordiques pendant deux périodes avant de céder devant Émile Côté, deux fois, et Jakob Pelletier.

Gaulois 0/Nordiques 3: Émile Côté fait la différence

Émile Côté a pris les choses en main pour les Nordiques AAA, vendredi au 55e Tournoi international de hockey pee-wee de Québec.
Auteur d'un doublé en troisième, Côté a presque fait, à lui seul, la différence dans le match pour les siens, qui l'ont emporté 3-0 face aux Gaulois du Collège Antoine-Girouard. Jakob Pelletier a inscrit l'autre but des gagnants tard en troisième.
«Je suis très satisfait», a indiqué l'entraîneur-chef Jean-Philippe Coté. «Le stress du premier match et le stress du Colisée Pepsi sont passés. Et les gars ont très bien fait ça. Ils ont connu deux grosses périodes et un très bon début de troisième. Ils ont donc connu une bonne rencontre et je suis très content.»
Dominants lors du premier et du second engagement, les Nordiques ont parfois manqué d'opportunisme. Et en d'autres occasions, ils se sont butés à Jonathan Lemieux, un gardien en pleine possession de ses moyens. Parfait sur les 14 lancers qu'il a reçus, il a permis aux siens d'amorcer la troisième avec une marque de 0-0. De son côté, Maxime Théberge n'avait été la cible que de sept tirs. Une telle situation aurait pu profiter aux Gaulois qui, avec un but rapide en début de troisième, aurait pu voler le momentum à leurs rivaux.
«C'est une situation qui aurait pu être dangereuse. Mais entre la deuxième et la troisième période, nous étions très confiants. On avait montré que l'on avait le dessus dans le match et nous étions certains de revenir aussi forts en troisième.»
Questionné sur le manque d'opportunisme de ses joueurs lors des deux premiers engagements, l'entraîneur-chef des Nordiques a expliqué que lors de leur premier match au Colisée, les jeunes étaient toujours plus nerveux. «Les gars tiennent toujours leur bâton un peu plus serré. C'est un cliché, mais c'est ça quand même. En troisième, les gars ont élevé leur jeu d'un cran et Émile Côté a fait la différence avec un gros but.»
Les Nordiques, qui sont représentés par le Cyclone AAA du Séminaire Saint-François, comptent dans leurs rangs trois joueurs ayant remporté les honneurs du AA du 54e Tournoi pee-wee et deux autres qui ont joué en finale, soit Jakob Pelletier, Tristan Fortier, Gabriel Montreuil, Vincent Sévigny et Lois Crevier. «Des gars que l'on avait rencontrés et à qui on a dit que leur rôle serait de calmer les joueurs et de faire en sorte qu'ils jouent comme ils sont capables. Ils ont fait un bon travail de leadership.»
*********************
Déjà presque tous présents
La tempête de neige n'aura finalement eu aucun impact sur le déroulement du tournoi. Vendredi, toutes les équipes à l'horaire se sont pointées au Colisée Pepsi à temps. Et le scénario pourrait possiblement se répéter samedi. Anne Blanchet a passé une partie de la journée au téléphone afin de rejoindre les responsables des formations de l'extérieur de Québec ayant un match à l'affiche au cours des prochaines heures. Et les nouvelles étaient excellentes. «Il n'y a que deux équipes qui n'étaient pas arrivées en fin d'après-midi [vendredi], soit les Blues de St. Louis et les Generals de Richmond. Mais j'ai parlé avec les responsables des deux organisations sur l'heure du souper et les deux m'ont confirmé que leur équipe serait à Québec en fin de soirée [vendredi].»
Trois joueurs et un entraîneur suspendus
Patrick Dom n'a pas eu le choix. Le directeur général du tournoi a dû suspendre trois joueurs de la formation Florida Jets et leur entraîneur-chef Shawn Ray. Les trois joueurs pris en défaut résidaient à l'extérieur du territoire de l'équipe. Et le règlement du tournoi est clair : tous les joueurs d'une même équipe doivent habiter dans un rayon de 100 kilomètres de la ville où est basée ladite formation. Les dirigeants du tournoi ont découvert que les trois joueurs fautifs résidaient dans l'État de New York. Quant à Ray, il a été suspendu pour un match parce qu'il était bien au fait de la situation des trois athlètes. Si les trois joueurs ne peuvent plus jouer dans le tournoi, le coach, lui, devra rater le prochain match.
Les petits Remparts en action à 13h
C'est cet après-midi, sur le coup de 13h, qu'entreront en action les petits Remparts de Québec, dont le chandail est défendu par le Cyclone AAA du Séminaire Saint-François. Ils croiseront le fer avec les Sélects du Nord... L'Arpidrome de Charlesbourg sera le théâtre à compter de dimanche 10h des premiers matchs de la ronde de la seconde chance du Tournoi pee-wee. Huit matchs sont à l'affiche, le dernier étant présenté à compter de 18h45... Quelques nouveaux noms se sont ajoutés à la liste des joueurs ayant évolué au Tournoi pee-wee et ayant ensuite fait carrière dans la LNH ou l'AMH. Les plus connus sont Seth Jones, Jonathan Audy-Marchessault, Alex Chiasson, Jean-Gabriel Pageau et Brendan Gallagher.