Garby Resto Pub: plus burger que tartare!

De tout pour tout le monde, voilà la mission du Garby, un restaurant «généraliste» à la sortie des ponts, à Charny.
Encore faut-il le trouver! Étant «une touriste» à Charny, après quelques détours par le Power Center (!), nous arrivons enfin à l'arrière d'un gros Metro. C'est là l'une des deux entrées de ce resto-pub, lequel est également accessible par l'intérieur de Place Charny. Déjà là, il y avait un défi de taille à faire oublier sa localisation. L'aménagement du Garby y parvient en partie grâce à des voilages installés aux fenêtres qui donnent sur les aires communes du centre commercial.
«Tiens, une bonne idée que de guider les clients dans le choix des vins à l'aide des pastilles aromatiques de la SAQ», félicite l'invitée. D'ailleurs, l'offre de vins au verre, une sélection classique, n'est pas dénuée d'intérêt, et les prix sont équitables. Dos à moi, deux clientes qui connaissent bien l'adresse commentent à voix (assez) haute la carte. «Tout est bon.» Une affirmation dont je me méfie habituellement, mais qui validera, en partie, mon impression d'être passée un «mauvais soir». D'où je tiens ce sentiment? De l'apparent manque d'expérience du jeune en cuisine. Nos tartares en accusent le coup.
Demandé relevé, mon tartare de saumon l'est à ce point que le Tabasco et le citron brûlent les chairs du poisson. La préparation s'avère presque vinaigrée en bouche. Dommage, car la présentation - un damier de rainures de balsamique réduit entrecoupé de câpres - permettait d'espérer mieux. La copine Stéphanie a plus de chance avec le tataki de saumon à l'orange. La chair est moite et fondante, sauf qu'elle aurait dû être mieux saisie pour avancer une surface externe plus ferme et un coeur cru tiédi et non très froid.
Parce qu'elle aussi l'a réclamé relevé, le tartare de boeuf de ma vis-à-vis souffre du même problème que celui en entrée. Pourtant, c'est le fameux tartare à la tomate séchée et parmesan qui a emporté le Warbecue 2011. Ici aussi, il y a une question de dosage dans le piquant qui altère tout par sa présence exagérée. C'est navrant, d'autant que la viande a été détaillée, selon les règles de l'art, au couteau. La question de la juste mesure dans l'assaisonnement s'applique aussi aux frites (froides) saupoudrées d'épices de type cajun. Or, avec accompagnement d'un tartare ou d'un burger, c'est le goût de la patate qui est recherché, pas l'intrusion d'autres condiments.
Le plus heureux des choix se révèle justement le burger de veau, une escalope (non frite) rosée chapeautée de poivrons grillés et de cheddar fort. Bien que j'aurais aimé percevoir les notes de gril sur les poivrons, ce sandwich s'élève à la hauteur des attentes suscitées par son descriptif et, détail banal vous direz, le pain très frais n'est pas trop gros et ne vole pas la vedette aux garnitures.
En bout de piste, une question me taraude : si j'y étais allée un vendredi soir au lieu d'un mardi, y aurait-il eu une différence? J'ai l'intuition que oui.
Au menu
Garby Resto Pub (Place Charny), 8032, avenue des Églises, Charny; Tél. : 418 832-9060
- Ouvert tous les jours
- Petit-déjeuner tous les jours
- Burgers, grillades, pâtes et pizzas
- Bouteille de vin à compter de 30 $
- Menu du jour (lundi au vendredi) de 13,95 $ à 23,95 $
- Table d'hôte du soir de 24,95 $ à 35,95 $
- Burgers de 6,75 $ à 16 $ (formule assiette)
- Grillades de 16,95 $ à 27,95 $
- Tartares de 9 $ (entrée) à 24,25 $ (plat)
- Pizzas de 10,95 $ à 17,95 $
- Coût de l'addition pour deux avant taxes et service : 53,45 $ (incluant une table d'hôte ainsi qu'une entrée et un plat à la carte)
- Stationnement : réservé
- On aime : un service aimable, la carte tous azimuts mentionnée en début de texte, dont la douzaine de burgers.
- On n'aime pas : une signalétique insuffisante pour repérer le restaurant (depuis l'avenue des Églises). À l'entrée arrière, l'aire d'accueil n'incite pas à entrer. En deux mots, ce n'est pas clair qu'il y a un resto. À noter, des plats servis tièdes.