Le maire de Québec Régis Labeaume

Gala Triomphe: pas de contrat, réitère Labeaume

Qu'importe si l'existence d'un contrat entre ExpoCité et la Fondation Nordiques pour la tenue du Gala Triomphe a été révélée, Régis Labeaume maintient sa version : il n'y avait pas de contrat entre les deux organisations. «Je n'ai aucune surprise dans ce dossier et quand on l'a dit, on ne l'a pas dit pour rien», a commenté le maire de Québec lundi.
M. Labeaume n'en a pas dit davantage, invoquant les menaces de poursuites par la Fondation Nordiques de Marcel Aubut. 
L'organisation tient responsable ExpoCité pour avoir été contrainte d'annuler son Gala Triomphe récompensant les athlètes de la région. La cérémonie devait avoir lieu le 30 avril dans le Colisée Pepsi, mais un match des Remparts a empêché, soutient la Fondation, d'avoir assez de temps pour préparer la salle en prévision du gala à grand déploiement. 
Radio-Canada révélait vendredi l'existence d'un contrat, mais de deux versions différentes. Dans celle obtenue auprès de la Ville de Québec, une heure a été changée à la main. L'heure inscrite de 8h pour prendre possession du Colisée afin d'installer les préparatifs a été modifiée pour 23h de façon manuscrite.
Or, dans le même document obtenu auprès de la Fondation Nordiques de Marcel Aubut, aucun changement de date n'est inscrit. «Si on l'a dit, c'est pas pour rien. Mais comme il y a des menaces de poursuite, je vais m'abstenir de tout commentaire», a martelé M. Labeaume.