Marie-Michèle Gagnon n'a pu faire mieux qu'une 17e place lors du premier slalom de la saison.

Gagnon cherche la dernière pièce du puzzle

Sur une piste qu'elle adore, Marie-Michèle Gagnon n'a pu faire mieux qu'une 17e place lors du premier slalom de la saison, samedi à Levi, en Finlande. Déçue, la skieuse de Lac-Etchemin a déjà ciblé ce sur quoi elle doit travailler pour améliorer sa technique.
«J'adore cette piste. Dans le passé, j'ai eu de bons résultats. Je crois qu'une 17e place c'est le pire résultat depuis le début de ma carrière à cet endroit», a confié Gagnon à Sportcom. «C'est très décevant. Je savais que je pouvais bien faire. Il me manque une petite pièce du puzzle pour vraiment trouver ma vitesse et mon focus dans mon ski.
«Je pense que je me suis améliorée», a ajouté la skieuse de 27 ans. «J'avais besoin de travailler sur ça, surtout pour mes virages du côté gauche. Ce qui me manque, c'est vraiment de trouver le rebond dans mon virage, le flow et mon mouvement dans mon ski.»
Même si elle s'est moins entraînée pour le slalom qu'à l'habitude, l'Américaine Mikaela Shiffrin (1:52,71) a devancé par 67 centièmes de seconde la Suissesse Wendy Holdener et par 75 centièmes la Slovaque Petra Vlhova. La championne olympique et du monde s'est consacrée davantage au super-G et à la descente, mais elle reste la reine du slalom. Elle n'est plus qu'a une victoire du record de 10 gains de suite établi par la Croate Janica Kostelic entre décembre 1999 et février 2001. Shiffrin compte 21 gains en carrière, dont 20 en slalom. Seules l'Autrichienne Marlies Raich (35) et deux Suissesses, Vreni Schneider (34) et Erika Hess (21), ont triomphé plus souvent en slalom.
Laurence St-Germain (Saint-Ferréol-les-Neiges) n'a pas accédé à la deuxième manche et elle a terminé 49e.