Chris Harper Mercer sur la photo de son compte Myspace.

Fusillade en Oregon: étudiant épargné pour remettre un paquet à la police

Le tireur de 26 ans qui a semé l'effroi et la mort dans un collège de l'Oregon est entré dans une classe, et a épargné un étudiant en lui donnant un paquet et lui ordonnant d'aller le remettre aux autorités, a raconté samedi la grand-mère d'un survivant.
Christopher Sean Harper-Mercer s'est donné la mort lorsque les policiers sont arrivés, a indiqué samedi le shérif du comté de Douglas, John Hanlin. Les informations précédemment véhiculées indiquaient qu'il avait plutôt été abattu par les autorités.
La petite-fille de Janet Willis, Anastasia Boylan, a été blessée dans l'attaque de jeudi. Elle a fait mine d'être morte pendant que Mercer continuait de faire feu. Il a tué huit étudiants et un professeur.
L'étudiante de 18 ans, hospitalisée à Eugene, a vu son professeur être tué devant elle, a rapporté sa grand-mère.
Elle a aussi vu le tireur dire à un étudiant de la classe de rédaction de se tenir dans un coin puis il lui a donné un paquet qu'il devait remettre aux autorités.
La police n'a pas révélé ce que contenait le paquet ni ce qui s'est passé dans la classe. Un responsable proche de l'enquête, qui a gardé l'anonymat, a toutefois affirmé samedi qu'un manifeste de plusieurs pages avait été retrouvé, sans préciser ce que disait le document. Il l'a décrit comme une façon pour le tireur de laisser un message aux autorités.
Chris Harper-Mercer était inscrit dans ce cours. On ignore cependant le motif de la tuerie.
Vendredi, les enquêteurs ont trouvé six armes sur le campus, et sept autres dans l'appartement du tireur.
Ses victimes étaient âgées de 18 à 67 ans.