Frédéric Garneau est responsable de la location et des groupes scolaires, en plus d'être guide de raquettes.

Frédéric Garneau, le plaisir avant tout

Frédéric Garneau se définit par sa polyvalence. Depuis quatre ans, il est responsable de la location et des groupes scolaires, en plus d'être guide de raquettes. L'été, sa saison se poursuit, à vélo plutôt qu'en raquettes. «Je fais partie des chanceux qui restent là à l'année», dit-il en rigolant.
Sa clientèle varie selon les saisons. «L'été, la clientèle est plus locale, plus jeune aussi. L'hiver, c'est davantage des retraités et des familles.» D'une saison à l'autre, son travail change, un aspect qui lui plaît particulièrement. «Je n'ai pas le temps de me tanner.»
Dans tous les postes qu'il occupe, celui de gestionnaire est celui qui lui sied davantage. «J'aime gérer mes équipes», dit-il.
Il aime aussi diriger les groupes, même lorsque la virée prend une direction inattendue. «J'ai déjà pris une débarque en guidant un groupe en vélo de montagne. J'ai suivi le groupe à pied en me fiant sur leurs traces dans la boue pour être sûr qu'ils prenaient le bon chemin. Je suis arrivé près de deux heures après eux, le linge tout déchiré. C'est plate sur le coup, mais c'est drôle à raconter.»
Frédéric Garneau est tombé amoureux du Mont-Sainte-Anne. «La clientèle est agréable et le plein air, une fois que j'y ai goûté, j'ai accroché.»