La famille de l'adolescente de 15 ans qui dû se dévêtir pour être fouillée met en demeure la Commission scolaire de la Capitale et l'école secondaire de Neufchâtel.

«Fouille à nu» d'une élève: mise en demeure déposée mardi

La famille de l'adolescente de 15 ans qui dû se dévêtir pour être fouillée va déposer mardi une mise en demeure contre la Commission scolaire de la Capitale et l'école secondaire de Neufchâtel.
Cette mise en demeure ne comprend aucune demande monétaire, confirme au Soleil l'avocat de la famille, Me François-David Bernier. La famille réclame notamment des excuses publiques de la commission scolaire et de la direction de l'école et aussi que la jeune femme puisse réintégrer l'établissement scolaire. 
Me Bernier espère avoir une réponse d'ici les 10 prochains jours. «La réponse va avoir un impact sur le montant qui va être réclamé par la famille. S'ils s'excusent, le préjudice sur la jeune fille va être moins grand. Mais s'ils continuent d'aller dans le déni, les montants vont être plus élevés», soutient l'avocat, ajoutant que l'adolescente va devoir rencontrer un spécialiste de la santé au cours des prochaines semaines. 
Par la suite, Me Bernier entend déposer une autre mise en demeure avec «des dommages et intérêts, aussi une portion atteinte à la réputation et des dommages punitifs». C'est à ce moment qu'on va connaître les montants financiers de la poursuite.