Un peu plus d'une centaine de personnes ont participé à la danse, pendant que quelques dizaines d'autres regardaient la prestation des estrades.

Flashmob réussi pour la duchesse de Charlesbourg

L'esprit du Carnaval de Québec prend tranquillement possession de la capitale. Une première activité carnavalesque - autre que la vente de la traditionnelle bougie - a eu lieu dimanche, un flashmob gracieuseté de la duchesse de Charlesbourg.
À leur grand retour après 18 ans d'absence et sous leur nouvelle forme à saveur entrepreneuriale, les duchesses du Carnaval avaient à préparer un projet en lien avec l'hiver. Activité qui a d'ailleurs servi de critère de sélection.
Le fruit de leur labeur sera dévoilé dans les prochains jours, à commencer par dimanche où un flashmob (mobilisation éclair) hivernal a été concocté par Dominique Jobin, qui règne sur le duché de Charlesbourg. Un peu plus d'une centaine de personnes ont participé à la danse, pendant que quelques dizaines d'autres regardaient la prestation des estrades.
Au coeur de la chorégraphie créée en collaboration avec l'école de danse Danses Attitudes, une pelle; l'emblème du dur labeur que représente l'hiver. Chaque participant à la danse devait avoir son outil pour se dandiner sur le terrain de football de l'École secondaire Saint-Jean-Eudes. Pas d'exception. Et ces derniers ont reçu un cours express pour maîtriser les pas de danse imaginés par la duchesse, qui souhaitait démontrer qu'il est possible de s'amuser en hiver. Au plus fort de la danse, même Bonhomme Carnaval s'est joint au groupe.
Filmé dimanche et en processus de montage lundi, le vidéo du flashmob sera disponible «mardi ou mercredi» sur la page Facebook de la duchesse de Charlesbourg.
La jeune femme travaillait sur son projet depuis qu'elle a été sélectionnée duchesse le 27 novembre. «J'ai fini l'école le 12 décembre. Depuis ce temps-là, j'ai travaillé 20 heures sur 24, si ce n'est pas 24 sur 24!» a imagé la duchesse.
En plus d'avoir travaillé d'arrache-pied, Dominique Jobin a eu la tâche ingrate d'être la première à réaliser son projet. «Je pense que c'est surtout briser la glace qui met beaucoup de pression. Tu veux mettre la barre haute. Je veux que nos évènements [de toutes les duchesses] soient des réussites et que les gens aient envie de participer aux autres évènements», a-t-elle exprimé.
Sur le site de financement populaire La Ruche, Dominique Jobin a réussi à amasser 2040 $ sur un objectif de 2000 $ nécessaire à la réalisation de son flashmob. Toutes les duchesses, à l'exception de celle de Lévis, ont atteint leur objectif financier.
Maintenant que son activité est réalisée, la duchesse de Charlesbourg entend faire la promotion du vidéo qui en découlera. «Je veux que ça devienne viral!» a-t-elle dit, souhaitant que son oeuvre traverse les frontières du Québec.
D'ici le lancement du Carnaval de Québec, le 31 janvier, la duchesse multipliera les sorties, un poids en moins sur les épaules. «Je vais participer aux événements des autres duchesses et du Carnaval l'esprit plus tranquille», s'est-elle réjouie.
Dame nature... encore elle!
Dominique Jobin était quelque peu déçue d'apprendre que certains citoyens croyaient que son activité avait été reportée en raison du mauvais temps.
La veille, sa collègue du duché de Beauport devait présenter le biathlon hivernal. Mais la pluie verglaçante en a forcé le report au 18 janvier.
«Oui, c'est sûr que je suis déçue, mais il y a des gens qui étaient là pour participer, pour bouger, et c'est ce qui me rend heureuse.» Difficile de dire quel impact cette confusion a pu avoir sur la participation, a-t-elle ajouté.