Fillion soutient qu'il n'a pas à payer Genex

Selon les us et coutumes en vigueur à CHOI-FM, Jeff Fillion n'a pas à payer les 380 000 $ réclamés par Genex Communications à la suite de condamnations pour les propos diffamatoires contre Sophie Chiasson et Pierre Jobin.
Telle est la prétention de l'avocat de l'animateur, Me  Marc Delisle, hier en Cour supérieure, lors de la procédure qui vise à déterminer si l'ex-employé de CHOI a la capacité financière de payer la somme que lui réclame Patrice Demers. Me Delisle a passé en revue les nombreuses poursuites intentées contre CHOI et Jeff Fillion, et qui se sont réglées par des ententes à l'amiable.
Aucune somme d'argent n'a été réclamée à l'animateur à la suite de plusieurs ententes, affirme Me  Delisle. Même après le procès Chiasson, quatre poursuites ont été réglées à l'amiable. Or, de faire valoir l'avocat de l'animateur, aucun remboursement n'est exigé pour aucun de ces dossiers.
Jeff Fillion n'a jamais rien payé sur aucune poursuite, a répliqué le président de Genex. Il a choisi de prendre des mesures judiciaires contre Fillion pour récupérer les montants dus uniquement dans les dossiers qui ont fait l'objet de décisions d'un tribunal, d'expliquer M. Demers.
Toujours selon Fillion, par la voix de son avocat, son contrat avec CHOI ne prévoyait aucune clause le rendant responsable des sommes à payer à la suite de poursuites. Ce contrat devait pren­dre fin en août 2004.
Des tentatives en 2002 pour négocier un nouveau contrat n'ont pas donné de résultats positifs, a reconnu Patrice Demers. Les négociations ont achoppé en raison d'une clause qui aurait rendu l'animateur responsable de 20  % de toutes les sommes à verser dans les cas de poursuites.
Négligence reprochée
L'avocat de l'animateur reproche également à l'autre partie d'avoir fait preuve de négligence en ne se préoccupant pas plus rapidement de la capacité de Fillion de rembourser les montants que Genex a payés en son nom.
Le jugement final dans l'affaire Chiasson est tombé le 26 avril 2007. Un mois plus tard, soit en mai 2007, Genex écrit à Fillion pour lui réclamer 171 000 $. L'animateur ne répondra jamais.
Genex a attendu une autre année pour s'adresser aux tribunaux pour tenter de récupérer la somme de 380  000  $ qu'elle prétend lui être due.
À compter de son départ de la station CHOI en mars 2005, Jeff Fillion a transféré plusieurs de ses biens au nom de sa conjointe, dans plusieurs entreprises à numéros et dans des fiducies.
Le tribunal devra décider si les biens cédés doivent revenir dans le patrimoine de l'animateur, ce qui le rendrait solvable, donc capable de payer ce que lui réclame son ex-employeur.