Vedette attendue, Angélique Kidjo se chargera de remplir le grand chapiteau.

Festival Musique du bout du monde: vingt genres musicaux

Le festival Musique du bout du monde, amorcé mercredi à Gaspé, passe en grande vitesse aujourd'hui, demain et dimanche en vertu de la présentation de 47 des 60 spectacles à l'horaire du plus gros événement populaire de l'année en Gaspésie, présentant près de 20 genres musicaux, sans compter le théâtre-musique, la danse-théâtre et le yoga.
Ce soir, sous le grand chapiteau, Pierre Kwenders, un spécialiste de l'afrobeat électro, et le hip-hop de Loco Locass prendront la relève de Claude Bégin, Karim Ouellet et Alex Nevsky, qui ont occupé la même scène jeudi. Huit autres scènes, dont plusieurs situées sur la rue de la Reine, devenue piétonnière pour l'occasion, sont offertes aux milliers de spectateurs.
Samedi, Betty Bonifassi, et son blues électro-jazz, de même que la vedette tant attendue, Angélique Kidjo, Béninoise installée à New York, se chargeront de remplir le grand chapiteau. Il s'agit de l'un des rares spectacles de Mme Kidjo au Québec cet été.
Parmi les groupes se produisant gratuitement en fin de semaine figurent notamment Oktopus et sa musique des Balkans, les percussions japonaises d'Arashi Daiko et le cirque de Blue Mushroom Sirkus. Certaines formations présentent deux spectacles.
Dimanche matin, à 5h. Martha Wainright présentera le traditionnel spectacle de l'aurore, au Parc national Forillon. Il n'est accessible qu'en transport en commun. La chanteuse gaspésienne Marie-Pierre Arthur, native de Grande-Vallée, viendra clore l'événement, à 19h, sur la scène extérieure Loto-Québec de la rue de la Reine.