«Skrillex n'arrive pas qu'avec son laptop. Il sera là avec tout son bazar. Ce sera peut-être la plus grosse production de tout le Festival», raconte Louis Bellavance.

Festival d'été: de l'électro plutôt que du franco pour l'ouverture

Dans la volonté de «dynamiser» son spectacle d'ouverture, le Festival d'été (FEQ) rebrasse les cartes et change ses habitudes : exit les chaises et les variétés francophones, l'entrée en matière se fera cette année sous le signe de l'électro. Et c'est au DJ californien Skrillex - qui a triomphé sur les Plaines en 2012 - et à son complice Diplo qu'on a confié le mandat de propulser ce 48e rendez-vous.
Les premiers artistes à fouler la grande scène des plaines d'Abraham, le 9 juillet, seront ceux de la tournée Full Flex Express, chapeautée par Skrillex, qui arpentera le Canada en train entre le 8 et le 19 juillet. Huit escales sont prévues à l'itinéraire des invités, choisis en grande partie par Skrillex et son équipe et dont l'identité sera dévoilée prochainement. Celui qui avait fait danser les Plaines à bord de sa console vaisseau spatial en 2012 occupera la tête d'affiche de l'événement, mais avec le projet Jack Ü, qu'il pilote avec son compatriote Diplo.
«Ça va être varié en termes de contenu, promet le directeur de la programmation du Festival d'été, Louis Bellavance. Il n'y aura pas seulement de l'électro, mais aussi des trucs urbains avec du vocal, des touches de hip-hop... Avec Skrillex en 2012, on était à fond dans le dubstep. C'était un son lourd, une signature constante pendant la soirée. Là, ça va être plus éclaté.»
Sans vouloir s'avancer sur les artistes au programme, M. Bellavance précise qu'ils seront nombreux. On pourra pratiquement parler de «journée d'ouverture du FEQ» puisque la scène sera animée dès l'après-midi.
Le programmateur reconnaît que le projet de réorienter le lancement des festivités était dans l'air depuis un moment dans l'organisation du FEQ. «On avait vraiment la volonté de changer le rythme en ouverture de festival, explique-t-il. Plusieurs scénarios ont été envisagés.» Le concept du spectacle de variétés privilégié depuis plusieurs années «s'essoufflait un peu», selon M. Bellavance, qui l'a donc laissé de côté.
S'ils se font chiper leur soirée d'ouverture sur les Plaines, les amateurs de chanson en français ne devraient toutefois pas trop pâtir pendant le prochain FEQ. Louis Bellavance dit maintenir le cap, espérant programmer une tête d'affiche francophone chaque soir sur les scènes du festival. Il ajoute que deux soirées francos sont confirmées sur les Plaines, dont une carte blanche offerte à un artiste d'ici, comparable à celles confiées à Vincent Vallières, aux Trois Accords et à Louis-Jean Cormier dans les dernières années.
Le Festival d'été aura lieu du 9 au 19 juillet. S'il risque d'y rester quelques cases vides, l'essentiel de la programmation sera dévoilé le 8 avril. La prévente des laissez-passer (78 $) se mettra en branle le lendemain et la vente régulière (88 $) le 11 avril. Détails au infofestival.com