Geneviève Bilodeau et Christian Bégin sont marraine et marrain du 9e Festival de films de Portneuf sur l'environnement, qui débute le 20 avril.

Festival de films de Portneuf sur l'environnement: nouveau lieu, activités resserrées

Si tous les sujets liés à l'environnement continuent d'y être abordés, c'est également dans un nouvel environnement que sera lancé, le 20 avril à Saint-Casimir, le 9e Festival de films de Portneuf sur l'environnement (FFPE). Après plusieurs mois de travaux, l'événement déménage enfin au Ciné-centre culturel Alain-Grandbois.
«Avec le chantier qui a demandé beaucoup de notre temps et l'organisation, en simultané, du neuvième festival auquel vient s'ajouter, déjà, l'horizon de notre 10e anniversaire, nous avons dû resserrer les activités cette année», a d'emblée annoncé le directeur du FFPE, Léo Denis Carpentier, lors du dévoilement du programme de l'événement qui se déroulera du 20 au 28 avril.
Moins de catégories, moins de films, mais une compétition tout de même relevée de courts, moyens et longs métrages. Des oeuvres sélectionnées qui proviennent non seulement du Québec et du Canada, mais aussi de l'Inde, de la France, de la Suisse et de la Belgique.
«Les cinéphiles pourront entre autres voir République, un abécédaire populaire de Hugo Latulippe, et Une force de la nature, un film puissamment inspirant du très primé Sturla Gunnarsson au sujet du testament de David Suzuki. Plusieurs films seront présentés en première, dont Le syndrome du castor de Pierre Leclerc et La poubelle province de Denis Blaquière», détaille le responsable des communications du Festival, Guillaume Baril.
En collaboration avec l'Office national du film et en présence du cofondateur de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine, Ugo Lapointe, le public pourra par ailleurs assister à la projection-rencontre du film de Richard Desjardins et Robert Monderie Trou story, le 21 en soirée.
Le lendemain, Jour de la Terre, les festivaliers sont invités à prendre l'autobus pour se rendre à Montréal. Associé à Dominic Champagne et à 22avril.org, le FFPE souhaite qu'un maximum de Portneuvois participent au rassemblement citoyen organisé dans la métropole pour l'occasion.
Les prix aux cinéastes gagnants du 9e Festival seront quant à eux remis lors du grand Gala du 28 avril, gala qui sera suivi du traditionnel Kabaret Kino St-Kazimir, un bouquet de courts-métrages réalisés en 72 heures à Saint-Casimir et dans les environs.
Plus encore...
«Une autre tradition qui revient encore cette année, c'est celle du Ciné-souper Télé-Québec animé par les artistes Christian Bégin et Geneviève Bilodeau, un rendez-vous qui marque, depuis quatre ans, l'ouverture du Festival. Reprenant le concept de l'émission Curieux Bégin, le souper est ponctué de minireportages qui font découvrir ou redécouvrir des entreprises du terroir portneuvois», mentionne le directeur du FFPE.
Comme c'est maintenant l'habitude, tout au long du Festival, 350 élèves de la commission scolaire de Portneuf prendront part à des ateliers d'initiation au cinéma et à l'environnement offerts par des professionnels. Création de musique de film, jeu d'acteur, production cinématographique et création de masques figurent au menu des activités qui leur sont proposées.
Jusqu'à la clôture de l'événement, enfin, les visiteurs auront l'occasion d'admirer, dans la nouvelle demeure du FFPE, la collection de masques de l'exposition Masq'alors prêtée par les organisateurs du Festival international des masques de Saint-Camille. www.ffpe.ca