3) Des lampes géantes au parc de l'Esplanade et sur l'avenue Cartier: Les Lampounettes

FEQ: les arts prennent la rue

Québec revêtira dès demain ses habits de festivalière. Une ribambelle d'artistes défileront sur les différentes scènes du Festival d'été (FEQ), mais ils ne seront pas les seuls à animer la fête. De l'avenue Cartier à la rue Saint-Jean, en passant par le parc de l'Esplanade, des artistes de tout acabit prendront d'assaut le bitume pour surprendre les citadins. «On veut que ça change la nature de la ville», affirme Michel Barette, responsable du volet arts de la rue, enraciné profondément dans l'identité du FEQ. Le Soleil a préparé un tour d'horizon géographique des différents lieux à surveiller. À retenir : tous ces spectacles sont gratuits et ne nécessitent pas de laissez-passer. La programmation complète se trouve au www.infofestival.com.
1) Des chevaux et du swing
Les arts de la rue investissent un nouveau lieu cette année : l'avenue Cartier. Ce sont les gens d'affaires qui ont approché l'organisation du FEQ pour que leur artère soit animée. La rue deviendra piétonne le temps de présenter les six spectacles d'une heure prévus durant les deux fins de semaine du festival. «Ce sera un hors-d'oeuvre pour les années à venir», souhaite Michel Barette, à propos de ce nouveau partenariat. Il entrevoit déjà des spectacles d'une envergure un peu plus importante, qui utiliseraient «l'architecture locale». Ce sera un bon départ cette année avec une prestation de danse swing in situ sous la gouverne de Nadia Desgagnés, et un spectacle de cirque équestre signé La Centaurée. «L'impact visuel et dynamique sera important», promet Michel Barette.
2) Du cirque sous le chapiteau du parc de l'Esplanade: The Chipolatas
<p>2) Du cirque sous le chapiteau du parc de l'Esplanade: Arts Nomades &amp; Mobile Home</p>
2) Du cirque sous le chapiteau
La fête sera double au parc de l'Esplanade. D'abord, un chapiteau sera animé par une série de spectacles de cirque contemporain et une autre de prestations de percussions. Le Théâtre a tempo, qui nous a présenté le très divertissant L'oubliette cet hiver aux Gros Becs, sera de la partie avec une création spéciale pour le FEQ, Concerto de bruits qui courent (en cinq services). Les spectacles sont prévus à partir de 19h30, tous les soirs du festival. Tout juste à côté du chapiteau, une scène extérieure permettra d'assister à des spectacles de théâtre interactif et de bateleurs «de qualité exceptionnelle», précise Michel Barette. Il s'enthousiasme entre autres d'un partenariat entre Belges et Québécois pour La chasse aux bêtises. «Leur but, c'est d'essayer de faire déclarer nos bêtises de jeunesse au patrimoine immatériel de l'UNESCO...», révèle-t-il.
<p>3) Des lampes géantes au parc de l'Esplanade et sur l'avenue Cartier: Les Lampounettes</p>
3) Des lampes géantes
Le parc de l'Esplanade et l'avenue Cartier verront pousser d'étranges objets sur leur territoire. Six lampes de bureau au format pour le moins surdimensionné, ironiquement nommées Les lampounettes, viendront éclairer le chemin des festivaliers. Cette installation du collectif français Tilt sera une première incursion dans le terrain de l'art public éphémère pour le FEQ. «C'est une ligne qu'on veut développer», explique Michel Barette. «On a cette idée derrière la tête depuis un moment de peupler les sites avec des objets étranges et éphémères qui créent un rapport différent entre la ville et ses citoyens.»
<p>4) Échassiers et fanfares sur la rue Saint-Jean: Les Chasseurs de rêves</p>
4) Échassiers et fanfares
La tradition ne se perd pas : la rue Saint-Jean sera le théâtre de différentes déambulations tous les soirs. «Il y aura des spectacles ambulants de différente nature et envergure, explique Michel Barette. Le public dans la rue se fera véritablement surprendre par les artistes.» Certains spectacles sont perpétuellement en mouvement, d'autres s'arrêtent parfois pour des portions stationnaires. Fanfares, échassiers, théâtre et musique de rue... il y aura même un artiste visuel, Denis Moulet, qui réalisera des oeuvres éphémères avec du marc de café! Les prestations se tiendront à partir de 18h, sur la portion de la rue Saint-Jean qui devient piétonne chaque soir de semaine et la fin de semaine entre la place D'Youville et la côte du Palais.
5) De tout pour la famille
Pendant le jour, c'est direction Espace 400e et sa Place de la famille pour du divertissement assuré. Dès vendredi, et ce, pour toute la durée du festival, il y aura de l'animation sur les quais du port de Québec. Théâtre ambulant, percussions, chanson, conte, marionnettes, fanfares, maquillage, magie, cirque... Il y en aura pour tous les goûts. Une place spéciale a d'ailleurs été réservée au Théâtre de l'Aubergine, qui fête ses 40 ans d'existence cette année.