Félix et Meira nous plonge dans un monde méconnu, celui des juifs hassidiques.

Félix et Meira soumis pour représenter le Canada aux Oscars

Téléfilm Canada soumettra le film Félix et Meira, du cinéaste Maxime Giroux, pour représenter le Canada aux Oscars, a annoncé l'agence vendredi après-midi.
Le long métrage de M. Giroux pourrait donc se retrouver en nomination dans la catégorie du Meilleur film en langue étrangère à la célèbre soirée de l'Académie des arts et des sciences du cinéma.
Un comité de sélection de 23 personnes, qui représentent des agences gouvernementales et des associations de l'industrie cinématographique, déterminera si le film sera dans la course. La liste des films retenus sera annoncée le 14 janvier.
Félix et Meira a déjà reçu de nombreux prix, dont celui du meilleur long métrage canadien au Festival international du film de Toronto en 2014.
Le film, qui met en vedette les acteurs Martin Dubreuil, Hadas Yaron, Luzer Twersky et Anne-Élisabeth Bossé, raconte l'histoire d'amour improbable entre Félix (Dubreuil), un francophone montréalais, et Meira (Yaron), une juive hassidique mariée et mère de famille.
Le Canada a réussi son pari quatre fois dans les six dernières années, notamment avec les films québécois Incendies, de Denis Villeneuve, Monsieur Lazhar, de Philippe Falardeau et Rebelle, de Kim Nguyen, qui avaient été en nomination aux Oscars.
L'année dernière, le Canada avait sélectionné Mommy, de Xavier Dolan, qui n'avait finalement pas réussi à se frayer une place dans la sélection.
La 88e cérémonie des Oscars aura lieu le 28 février.