Sophie Galaise

Express / Arts

Sophie Galaise se distingue en Australie
Le nom de Sophie Galaise, ex-directrice générale de l'Orchestre symphonique de Québec, apparaît dans la liste des 100 femmes les plus influentes d'Australie dressée par le quotidien The Australian Financial Review et rendue publique lundi. Née à Montréal, Mme Galaise assure depuis 2013 la direction de l'Orchestre symphonique du Queensland, dans le nord-est de l'Australie. Elle avait auparavant occupé la direction de l'OSQ pendant cinq ans. Richard Boisvert
Comiccon: Pavel Chekov atterrit à Québec
<p>Walter Koenig, l'interprète original de Pavel Chekov dans <em>Star Trek</em></p>
Walter Koenig, l'interprète original de Pavel Chekov dans Star Trek, s'est ajouté à la liste des invités du Comiccon de Québec, qui aura lieu au Centre des congrès les 17 et 18 octobre. L'événement qui se déroule annuellement dans plusieurs villes du monde se veut un rendez-vous incontournable pour les mordus de science-fiction, de superhéros et de tous les produits dérivés qui y sont associés. Les visiteurs sont d'ailleurs invités à se costumer sous les traits de leur icône préférée. Outre Koenig, le Comiccon a déjà annoncé que son invité d'honneur serait Lou Ferrigno, qui a interprété Hulk dans la série télévisée sur le géant vert de 1978 à 1982. Il y aura pendant les deux jours une trentaine de conférences et d'ateliers. Plus de détails au www.comicconquebec.com  Éric Moreault
Hubert Lacroix répond à Harper
Hubert Lacroix
Le président et directeur général de Radio-Canada a répondu, mardi, au chef conservateur Stephen Harper, qui avait déclaré la veille que le diffuseur public avait des difficultés financières en raison de ses faibles cotes d'écoute. Après l'assemblée publique annuelle de CBC/Radio-Canada, qui se tenait à Winnipeg, Hubert Lacroix a assuré que le diffuseur avait de bonnes cotes d'écoute, mais que l'institution était minée par un modèle financier malade. M. Lacroix a ajouté que le Canada devait se tourner vers les pays européens pour s'inspirer de leurs modèles de financement. Il a expliqué que le diffuseur public en Allemagne est financé notamment par des frais chargés à chaque ménage, alors que le gouvernement français perçoit des revenus des fournisseurs d'accès Internet. Sur les ondes d'une radio privée de Québec, M. Harper a clamé que les difficultés budgétaires de Radio-Canada étaient causées par la «perte des téléspectateurs» et non pas «par les coupures de notre gouvernement». «Il n'y a pas de coupures», a-t-il enchaîné. Il a ajouté qu'il y avait une limite aux subventions qu'un État pouvait accorder. La Presse Canadienne