Au moins 15 artisans travaillent à la création de chaque costume.

Exposition: Le Cirque du Soleil ouvre son placard

Pour raconter son histoire d'un quart de siècle, le Cirque du Soleil a choisi d'ouvrir sa garde-robe en faisant parler les nombreux costumes qui ont habillé chacun des centaines de personnages apparaissant dans les spectacles. Artisans de rêve - Costumes du Cirque du Soleil, exposition unique, prend l'affiche au Musée d'art contemporain à Baie-Saint-Paul dans Charlevoix, là où est né le célèbre cirque il y a 25 ans.
C'est Alexis Le Trotteur qui accueille le visiteur, un échassier qui porte le costume originel, porté par Gilles Ste-Croix, il y a 25 ans à Baie-Saint-Paul. Et le voyage commence, «un passage à travers la vie d'un costume qui devient personnage», comme l'explique Sylvie François, commissaire et directrice de l'action culturelle au Cirque du Soleil.
 
«L'exposition est présentée sous trois grands thèmes : la passion, le dépassement et la complicité», continue Mme François. Après avoir expliqué de long en large le processus de création d'un costume surgissent 25 personnages grandeur nature, «représentatifs des années, des époques, des styles et des spectacles», ajoute-t-elle.
5000 éléments
Les voûtes du Cirque contiennent près de 5000 éléments. On a conservé un costume par concept par personnage. Il y a en moyen-ne 100 concepts par spectacle. Au minimum, ce sont une quinzaine d'artisans qui participent à la création du costume : le dessinateur, la couturière, le teinturier, le cordonnier, la perruquière, la maquilleuse, etc. se succèdent pour habiller l'artiste, en concordance avec les idées du concepteur et les contraintes du metteur en scène, bref, un travail d'équipe minutieux pour manipuler crinyl, moleskine, plumes, latex, cristalette, boutons et tissus.
«Nous faisons le tour du processus de création sans mode linéaire parce que chaque concepteur a une approche personnelle. Les artistes ont besoin d'un costume pour habiter leur personnage sans qu'il devienne un handicap, la recherche de l'esthétisme qui permet la performance», résume Mme François.
Hommage aux artisans
«Le cirque s'est rendu là où il est aujourd'hui grâce aux gens qui en font partie. Artisans de rêve - Costumes du Cirque du Soleil est un hommage à l'imaginaire, à la créativité, au travail d'équipe et surtout à l'incommensurable talent des artisans, qui ont su habiller ce rêve», écrit le fondateur Guy Laliberté, en préface d'une brochure d'art numérotée vendue en marge de l'exposition.
Pour Jacques S. Tremblay, cette exposition revêt une importance capitale. «C'est le retour de l'enfant vers son lieu d'origine. C'est comme si, après 25 ans, les gens du Cirque ont ressenti le besoin de faire un clin d'oeil aux habitants de Baie-Saint-Paul», disait-il, s'attendant à énormément de visiteurs cet été. Rappelons que Baie-Saint-Paul a concocté une programmation d'activités tout l'été pour souligner les 25 ans de L'éveil du géant. (www.eveildugeant.com)
«Sur le plan de la démarche artistique, c'est complet, ça fait appel au visuel, aux artisans, aux concepteurs et aux artistes», continue M. Tremblay.
Artisans de rêve - Costumes du Cirque du Soleil. Du 23 mai au 12 octobre. Musée d'art con-temporain de Baie-Saint-Paul. www.macbsp.com