Grâce à cette victoire, sa quatrième de la saison, Mikaël Kingsbury a confirmé sa place au sommet du classement de la Coupe du monde de bosses même s'il reste toujours une épreuve au calendrier.

Excellente fin de semaine japonaise pour les Québécois

Les athlètes québécois ont conclu, dimanche, une excellente fin de semaine au Japon, alors qu'Audrey Robichaud et Chloé Dufour-Lapointe sont montées sur le podium pour la deuxième fois à la Coupe du monde de bosses en parallèle de Tazawako pendant que Mikaël Kingsbury défendait avec succès son titre acquis l'an dernier.
Après avoir partagé le podium de la compétition individuelle, samedi, les deux Québécoises ont refait le coup, dimanche, en inversant les rôles. Cette fois, Robichaud a remporté l'argent devant Chloé Dufour-Lapointe, qui a décroché le bronze. Robichaud a été défaite par la Suissesse Deborah Scanzio en finale. 
Le Japon a souri à l'athlète de Québec, qui y a décroché ses deux premières médailles de la saison sur le circuit de la Coupe du monde. Robichaud avait raté le début de la campagne en raison d'une entorse à la cheville gauche. «Je suis super contente de mes descentes. Je ne pourrais pas demander mieux! J'ai été très constante durant mes entraînements et mes duels. Je suis un peu déçue de la façon dont j'ai skié contre Deborah, parce que je n'ai pas fait ma meilleure descente, mais elle s'est vraiment battue jusqu'à la fin.»
Chloé prend la tête
En petite finale, Chloé Dufour-Lapointe a eu le dessus sur la Kazakhe Yulia Galysheva. Ce deuxième podium en deux jours a permis à la Montréalaise de devancer sa soeur Justine par quelques points au classement de la Coupe du monde. «Je suis vraiment contente de ma performance. J'ai poussé les limites. Je suis restée dans mon plan qui était de regarder simplement devant moi et d'arriver le plus vite possible en bas, sans regarder la personne à côté de moi», a-t-elle commenté.
Du côté masculin, Kingsbury a retrouvé le goût de la victoire, dimanche, après avoir mérité l'argent à l'épreuve individuelle, samedi. En finale, il s'est imposé face à l'Américain Thomas Rowley. En demi-finales, il avait vaincu le Français Benjamin Cavet qui s'est emparé du bronze.
«Je suis vraiment content de retrouver la plus haute marche du podium. J'avais un tirage assez difficile aujourd'hui, mais je voulais vraiment gagner. Je suis heureux d'avoir rebondi et gagné les duels. Je voulais prouver que je ne porte pas le maillot jaune pour rien.»
Philippe Marquis, de Québec, a terminé au septième rang.  Avec La Presse Canadienne