Le père de la victime réclame aujourd'hui à son frère et sa conjointe, propriétaires du chien, 18 000 $ en dommages pour son fils.

Enfant mordu au visage: 30 000 $ réclamés à son propre frère

Les membres d'une même famille s'affrontent devant les tribunaux après qu'un jeune garçon eut été mordu au visage par un chien le jour de son septième anniversaire de naissance, à l'été 2012. Le père de l'enfant réclame près de 30 000 $ à son propre frère.
Le petit garçon de Saint-Marc-des-Carrières s'amusait dans la cour d'un chalet appartenant à sa famille, le 5 août, lorsqu'il s'est approché de la galerie où se trouvait le chien de son oncle.
Sans avertissement, le teckel a mordu l'enfant au visage, causant d'importantes lésions. Son père, qui détient une formation d'ambulancier, a été le premier à lui porter secours, avant de l'amener rapidement vers un hôpital. «Des lambeaux de chair pendaient de son visage au-dessus de la lèvre» du jeune garçon, explique la poursuite déposée cette semaine au palais de justice de Québec.
Il aura fallu 25 points de suture pour soigner les blessures du garçon. Des mois ont ensuite été nécessaires pour que la cicatrisation soit complétée.
Le père de la victime réclame aujourd'hui à son frère et sa conjointe, propriétaires du chien, 18 000 $ en dommages pour son fils. Les parents de l'enfant exigent également 5000 $ chacun ainsi que 1725 $ pour d'autres frais liés à l'incident.
Joint par Le Soleil mercredi, le père de l'enfant aujourd'hui âgé de neuf ans assure qu'il s'agit d'une guerre d'assurances et que tous les membres de la famille sont en bons termes. «Ce n'est qu'une procédure pour garder nos droits», a-t-il dit à propos de la poursuite.