Zipper Down Eagles of Death Metal

Eagles of Death Metal: aux sources du rock***

Les Eagles of Death Metal s'étaient tenu loin des studios d'enregistrement ces derniers temps, plus occupés à monter sur scène - la troupe s'était notamment arrêtée au Festival d'été de Québec en 2013. Jesse Hughes a retrouvé Josh Homme pour pondre Zipper Down, une offrande résolument rock, livrée sans excès de raffinement et assaisonnée d'humour.
Comme le veut la tradition, même si Homme participe entièrement à la genèse de l'album, c'est Hughes qui est mis de l'avant au chant. Il défend un répertoire qui, bien que musclé, fait aussi place à quelques titres plus nuancés, dont l'excellente I Love You All Time, agrémentée d'un savoureux jeu de guitare slide et de quelques lignes en français. Le simple Complexity, avec sa rythmique syncopée, ou la langoureuse Skin-Tight Boogie figurent aussi parmi les bons coups. Il y a ici et là quelques titres plus linéaires, tandis que la reprise de Save a Prayer, de Duran Duran, quoique honnête, détonne dans l'ensemble, mais n'empêche, ce Zipper Down reste très sympathique.