Dustin Johnson n'est plus qu'à une victoire de gagner chacun des quatre tournois des Championnats mondiaux de golf.

Dustin Johnson veut compléter sa collection aux Mondiaux de golf

Dustin Johnson n'est plus qu'à une victoire d'un exploit que même Tiger Woods n'a jamais accompli : gagner chacun des quatre tournois des Championnats mondiaux de golf.
Tout ce qu'il manque à Johnson est le titre du Championnat par trous et il sera le favori pour une première fois en carrière cette semaine. Après avoir triomphé à Riviera et au Championnat du Mexique, il n'a jamais été aussi prêt.
Et Johnson n'aura pas à s'inquiéter de Mark Wilson, qui l'a battu lors de deux années consécutives à Dove Mountain. Wilson ne fait pas partie du groupe de 64 golfeurs à participer au tournoi cette semaine, au club de golf d'Austin. Et Johnson espère être encore en vie dimanche pour une première fois en neuf tentatives.
Au cours des 10 dernières années, la tête de série la plus basse à avoir gagné le tournoi est la 21e (Matt Kuchar et Hunter Mahan). Et depuis la création du format avec une phase de groupes, il y a deux ans, les deux vainqueurs ont été Rory McIlroy, alors golfeur no 1 au monde, et Jason Day, qui allait devenir no 1 au monde. «Ça vous donne une certaine marge de manoeuvre», a dit McIlroy du nouveau format.
«Groupe de la mort»
Le Championnat par trous commence mercredi avec trois rondes de phase de groupes. Les 64 golfeurs sont divisés en 16 groupes de quatre joueurs.
Johnson se retrouve dans le «groupe de la mort», alors qu'il est accompagné par d'autres champions de titres majeurs - Jimmy Walker, Martin Kaymer et Webb Simpson. Cependant, Kaymer n'a pas triomphé à ses 73 derniers tournois de la PGA et Simpson à ses 80 derniers tournois.
Johnson aimerait bien compléter sa collection aux Championnats mondiaux de golf. Il a remporté le Championnat HSBC en 2013 et l'Invitation Bridgestone en 2016. Il a gagné l'autre tournoi des Championnats mondiaux de golf à deux reprises - à Mexico plus tôt en mars et à Doral en 2015. Ses quatre victoires le classent au deuxième rang, loin derrière Woods. Ce dernier a remporté 18 titres des Championnats mondiaux de golf, sans toutefois jamais gagner le Championnat HSBC. Ce tournoi a cependant été créé en 2009 et Woods y a participé à seulement deux reprises.