Nasty  The Prodigy

Du grand Prodigy ****

Plusieurs de ceux qui avaient des préjugés contre la musique électronique les ont laissé tomber avec le succès planétaire du groupe anglais The Prodigy à la fin des années 90.
Ce simple, tiré de leur album à venir en mars, est un excellent exemple de ce qui fait la qualité de ce groupe. Le producteur, compositeur, claviériste et génie derrière le groupe, Liam Howlett, a encore le tour de créer un monde tout droit tiré d'Orange mécanique avec ses pièces à la fois rythmées et inquiétantes, où il réussit parfois à nous faire croire qu'il y a des guitares, alors que ce sont ses claviers qui font le travail. Et il y a la voix du coloré Keith Flint, l'image de The Prodigy, qui donne à la chanson son attitude très punk. Nasty n'est d'ailleurs pas sans rappeler Breathe, le plus grand succès du groupe.