Les 200 plants de cannabis ont été saisi dans cette grange de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans.

Du cannabis saisi dans la grange d'une élue

Une saisie de 200 plants de cannabis a été effectuée cette semaine à Saint-François-de-l'Île-d'Orléans dans une grange appartenant à une conseillère municipale du coin. Bien que son fils soit accusé en lien avec cette découverte, l'élue se défend d'avoir été impliquée de près ou de loin.
Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sont débarqués chez Micheline Darveau en début de soirée, mercredi, et ont fait la découverte de centaines de plants de cannabis dans la grange située à l'ouest de sa résidence.
Deux hommes ont été arrêtés à la suite de cette saisie, dont Yannick Bouchard, 37 ans, le fils de la conseillère municipale. Yves Malenfant, 37 ans, a également été arrêté.
Les deux hommes sont accusés d'avoir produit du cannabis et d'en avoir possédé en vue d'en faire le trafic.
Ces activités se seraient déroulées à Saint-François, sur la pointe est de l'île d'Orléans, entre le 21 septembre 2012 et mercredi dernier, selon l'acte d'accusation déposé à la cour.
Bouchard et Malenfant demeurent détenus en attendant leur enquête sur remise en liberté, qui devrait se tenir mardi au palais de justice de Québec. Tous deux n'ont aucun antécédent judiciaire.
Pas d'accusations pour la conseillière
Micheline Darveau a, quant à elle, été interrogée sans être accusée. «Il y a une personne dans la soixantaine qui a été arrêtée, rencontrée par les policiers et relâchée sous promesse de comparaître, le temps que l'enquête s'effectue», indique le porte-parole de la SQ, Richard Gagné.
Rencontrée samedi à son domicile, Micheline Darveau a assuré qu'elle n'était pas impliquée dans cette affaire. «J'ai [déjà] assez de vivre des affaires qui ne sont pas mes affaires», a-t-elle laissé tomber, prise d'émotion. «On ne savait rien», a-t-elle insisté, en expliquant qu'elle avait d'abord été arrêtée «parce que c'est [son] terrain». Son deuxième fils, qui était présent lors du passage du Soleil, a souligné qu'elle n'avait pas été accusée.
Micheline Darveau siège au conseil municipal de Saint-François-de-l'Île-d'Orléans depuis novembre dernier.