À Boucherville, le drame s'est produit dans une maison de la Rue de Blois, où un incendie avait débuté.

Drames liés à Boucherville et Terrebonne: trois morts, deux blessés graves

Les autorités policières ont confirmé que deux drames survenus jeudi après-midi à Terrebonne et dans la nuit de jeudi à vendredi à Boucherville sont liés, sans toutefois pouvoir apporter de précisions sur les motifs, pour les besoins de l'enquête.
Les deux tragédies, sur lesquelles enquêtent conjointement trois corps policiers, dont la Sûreté du Québec, ont fait trois morts et deux blessés graves.
À Terrebonne, un homme dans la cinquantaine et une femme de 30 ans reposent dans un état critique après avoir été atteints par balles vers 18h jeudi, dans un bureau d'avocats de la Montée des Pionniers.
À Boucherville, quelques heures plus tard, vers 00h30, les corps de trois hommes, possiblement un père et ses deux fils, ont été découverts dans une résidence de la rue de Blois. Un incendie a volontairement été allumé dans le domicile, puisque des traces d'accélérant ont été constatées.
Les policiers avaient été alertés par une dame qui s'inquiétait de la sécurité de ses proches.
Parmi les hypothèses avancées, une des victimes de Boucherville pourrait s'être rendue à Terrebonne en début de soirée, et avoir tiré sur deux personnes qui se trouvaient dans le bureau d'avocats. L'individu serait ensuite revenu à sa résidence pour tuer ses proches, et mettre le feu à la maison.
Des autopsies seront pratiquées sur les victimes. Quant aux deux blessés de Terrebonne, leur vie est en danger. S'ils survivent, leurs témoignages pourraient permettre d'éclaircir toute l'affaire.