Dans cette résidence de Saint-Isidore, en Beauce, les policiers ont découvert la nuit dernière une personne sans vie et deux autres dont on craint pour la vie. Les victimes portaient des marques de violence.

Drame à Saint-Isidore: les psychologues présents dans les écoles

Béatrice et Medora Godin auraient dû être en classe avec leurs camarades, lundi matin. Le retour à l'école s'est plutôt fait sans elles, sous le signe du deuil, mais aussi de l'espoir. Les élèves confus et parfois bouleversés ont été pris en charge par des intervenants sociaux.
À l'école primaire Barabé-Drouin, de Saint-Isidore, à laquelle était inscrite Béatrice Godin, les élèves ont été accueillis par des psychologues de la commission scolaire Beauce-Etchemin dès leur sortie de l'autobus. Pendant ce temps, leur amie Béatrice se trouvait toujours entre la vie et la mort.
L'horaire de cours a été respecté, mais il n'était pas question de français ou de mathématiques. «Lorsqu'ils sont arrivés en classe, la classe où la petite était a été rencontrée en premier», a expliqué la directrice de l'établissement, Marlene Demers. «Toutes les classes ont pu s'exprimer. Tout le monde a parlé.» Des dessins et des messages d'espoir doivent être expédiés à Béatrice, question de lui donner une dose de courage.
Les activités pédagogiques seront suspendues «pendant le temps qu'il faudra», a indiqué Jacques L'Heureux, directeur des services éducatifs de la commission scolaire.
La situation était la même, voire pire, à l'école secondaire privée l'Eau-Vive, située à Québec, dans l'arrondissement de La Haute-Saint-Charles. Là-bas, personne ne pouvait espérer le retour de Medora, qui a succombé à ses blessures. «Ce drame nous affecte tous», a déclaré la directrice générale de l'école, Caroline Blanchet. «C'est très dur pour nos élèves et les membres de notre personnel. Chacun de nous est profondément bouleversé par ces événements tragiques.»
La direction de l'école a fait appel à des intervenants du Centre de crise de Québec et du Centre de santé et de services sociaux Québec-Nord pour accompagner les élèves, les parents et le personnel.
***