Matthew et de Lady Mary (Dan Stevens et Michelle Dockery) dans une scène de Downton Abbey.

Downton Abbey: le charme british

Chaque mois, nous vous présentons une série télé qui a fait vibrer un de nos journalistes. Aujourd'hui : Downton Abbey
«Vous verrez, on ne s'ennuie jamais dans cette maison.» La réplique hautement sarcastique de Lady Violet, la comtesse douairière incarnée par la délectable Maggie Smith, résume bien la recette qui a fait de Downton Abbey l'une des séries les plus écoutées dans l'histoire de la télévision.
Certains se demandent encore pourquoi cette saga familiale enracinée dans une époque précise de l'histoire anglaise du début du XXe siècle obtient un succès fou débordant des frontières de son pays d'origine. La série télé, diffusée dans plus d'une trentaine de pays, a fracassé un record d'audience aux États-Unis sur la chaîne PBS, avec 10,2 millions de spectateurs lors de la diffusion du premier épisode de la saison 4, en janvier. Bardée de prix, Downton Abbey est la production étrangère ayant récolté le plus grand nombre de nominations dans les catégories principales des Emmy Awards.
La fascination pour ce drame historique créé par Julian Fellowes ne s'essouffle pas. La série télé s'immisce dans la vie du comte de Grantham (Hugh Bonneville), de sa femme Cora (Elizabeth McGovern) et de leurs trois filles adultes, Mary, Edith et Sybil (Michelle Dockery, Laura Carmichael et Jessica Brown Findlay). Les Crawley habitent le grand domaine de Downton Abbey et perpétuent le mode de vie fastueux de l'aristocratie anglaise, où la hiérarchie, l'ordre et les traditions sont de mise.
Le naufrage du Titanic en 1912 plonge l'avenir de la dynastie en danger : la fortune de Cora, attachée au domaine de Downton Abbey, doit se transmettre à un héritier mâle, et les deux plus proches cousins viennent de périr en mer. La course pour trouver un héritier se met en branle, mais le premier en vue, Matthew Crawley (Dan Stevens), est issu de la classe moyenne. Son arrivée à Downton, avec son opiniâtre mère Isobel (Penelope Wilton), viendra bousculer l'ordre établi.
Aux intrigues romantiques et sociales de cette haute société s'entremêlent les vies des servants de Downton Abbey, qui évoluent dans leur propre monde au sous-sol de la demeure. Sous la houlette du sévère majordome Mr. Carson (Jim Carter), de la rigoureuse intendante Mrs. Hughes (Phyllis Logan) et de la contrôlante cuisinière Mrs. Patmore (Lesley Nicol), les valets, femmes de chambre et aides-cuisiniers se démènent au service de la famille Crawley. Leur destin se révèle aussi passionnant, sinon plus, que celui leurs employeurs.
Costumes d'époque, décors enchanteurs, charme suranné : la facture visuelle de Downton Abbey est luxuriante. Mais si ce n'était que cela, la série n'aurait pas rallié un public aussi large. Downton Abbey dresse le portrait tout en nuances d'un mode de vie traditionnel ébranlé par la modernité. Les affres de la Première Guerre mondiale vont changer le visage de la société anglaise, pendant que l'individualisme s'installe dans les mentalités. Les filles Crawley ne veulent plus se marier par raison mais par amour, quitte à sacrifier leur statut. Les servants, eux, rêvent de s'émanciper dans des emplois moins soumis. Féminisme, lutte des classes, racisme... Downton Abbey, c'est aussi le choc entre l'Amérique et l'Angleterre, entre autres à travers la famille américaine de Cora et sa fortune qui permettent - pour un temps, du moins - à Lord Grantham de maintenir sa propriété à flot.
Au coeur du charme de la série, il y a aussi l'humour typiquement British, pince-sans-rire et caustique, porté notamment par l'incroyable personnage de vieille comtesse douairière, Lady Violet (Maggie Smith, gagnante de deux prix Emmy pour son rôle de soutien), qui jette un regard mordant sur cette modernité qui la dépasse. Juste pour elle, la série vaut la peine d'être suivie.
De retour ce soir
Au Québec, les téléspectateurs de Radio-Canada ont rendez-vous dès ce soir, à 20h, pour le premier épisode de la troisième saison. L'histoire reprend en 1920, et Downton Abbey est en pleine ébullition en vue du mariage de Lady Mary et de Matthew. De mauvaises nouvelles arrivent avec la mère de Lady Cora, l'Américaine Martha Levinson, tandis que Lady Sybil et son mari, l'ex-chauffeur Tom Branson, sont accueillis plutôt froidement à leur retour d'Irlande.
Maggie Smith dans <em>Downton Abbey</em>.
Une manne pour le château d'Highclere
Même si Downton Abbey est situé fictivement dans le Yorkshire, au nord de l'Angleterre, c'est plutôt au sud, à Highclere Castle, qu'a été tournée la majorité de la série, sauf les scènes dans les quartiers des domestiques, qui ont dû être recréés en studio.
Le château d'Highclere est habité par la famille Carnarvon depuis 1679. À la fin du XIXe siècle, le manoir a été complètement transformé dans l'esprit de la splendeur de l'époque édouardienne. Ami de la famille Carnarvon, le créateur de la série, Julian Fellowes, avait en tête ce domaine précis quand il s'est attelé à écrire les premiers épisodes de Downton Abbey.
La réalité rejoint souvent la fiction : Highclere Castle a bel et bien été transformé en hôpital lors de la Première Guerre mondiale, sous l'impulsion de la comtesse Almina, qui est devenue une soignante qualifiée. Le même changement de vocation est au coeur de l'intrigue de la deuxième saison de Downton Abbey, qui devient un lieu de convalescence pour les soldats blessés dans les tranchées.
Avec la renommée de la série, le château d'Highclere, situé dans le Hampshire, est maintenant pris d'assaut par les touristes. Les billets pour une visite en 2014 sont déjà tous vendus, indique le site Web du château. Fait intéressant, le cinquième comte de Carnarvon était aux côtés d'Howard Carter quand celui-ci a découvert la tombe de Toutankhamon, en Égypte, en 1922. En son honneur, la famille Carnarvon a aménagé dans le sous-sol une exposition consacrée à l'Égypte. Isis et Pharaoh, les noms des chiens du comte de Grantham  dans Downton Abbey, sont d'ailleurs un clin d'oeil à cet héritage.
Les Carnarvon, qui habitent toujours la maison, s'estiment chanceux de pouvoir profiter de la manne apportée par Downton Abbey, même si cela signifie être assiégé par les équipes de tournage, puis par les touristes, pendant une bonne partie de l'année. Dans une entrevue accordée au magazine Time, le comte de Carnarvon, huitième de sa lignée, estime qu'il devra investir 18 millions $ pour rénover et maintenir sa propriété. Et là encore, la réalité n'est pas bien loin de la fiction : à l'image des problèmes financiers qui tourmentent les Crawley dans les années 20, les grandes familles d'Angleterre possédant encore aujourd'hui des domaines n'ont bien souvent plus les fortunes nécessaires pour assurer la survie de ces lieux remplis d'histoire.
Même aux États-Unis, on essaie de profiter de la manne Downton Abbey : le musée Winterthur, dans le Delaware, proposera dès le mois prochain une exposition présentant des costumes portés par les personnages de la série. L'administration du musée s'attend déjà à enregistrer la meilleure fréquentation de son histoire. 
Fiche signalétique
Titre : Downton Abbey
Provenance : Royaume-Uni
Année de création : 2010
Nombre de saisons : 4 (31 épisodes réguliers et trois épisodes spéciaux de Noël). Une 5e saison a été annoncée.
Durée de chaque épisode : de 47 à 92 minutes
Créateur : Julian Fellowes
Interprètes : Hugh Bonneville, Elizabeth McGovern, Michelle Dockery, Laura Carmichael, Jessica Brown Findlay, Maggie Smith, Allen Leech, Dan Stevens, Penelope Wilton, Jim Carter, Phyllis Logan, Brendan Coyle, Siobhan Finneran, Rob James-Collier, Joanne Froggatt, Lesley Nicol, Sophie McShera
Résumé : avril 1912. Le comte de Grantham et sa femme Cora perpétuent les traditions de la noblesse anglaise dans leur domaine de Downton Abbey, avec leurs trois filles, Mary, Edith et Sybil, et toute une équipe de servants. Le naufrage du Titanic laisse cependant Lord Grantham sans héritier direct, ce qui menace l'avenir de la famille, au coeur d'une société en pleine évolution qui bouscule leur mode de vie traditionnel.