Les petits Remparts ont perdu 6-1 contre les Wildcats de Whitby.

Double défaite pour Québec au Tournoi pee-wee

La belle aventure des petits Remparts au 55e Tournoi pee-wee a pris fin vendredi avant-midi, à l'Arpidrome. Un scénario qu'ont vécu à leur tour les Nordiques quelques heures plus tard au Colisée.
«Un pointage qui n'indique pas l'allure du match», a mentionné l'entraîneur-chef Thomas Roberge après la défaite de 6-1 de ses petits Remparts contre Whitby. Les Wildcats ont marqué trois buts consécutifs dans les sept dernières minutes du dernier engagement. «À quelques reprises, la rencontre aurait pu virer différemment. Mais nous avons un peu manqué d'opportunisme.»
Surpris par Whitby, qui a ouvert la marque après seulement 15 secondes de jeu, les petits Remparts se sont immédiatement mis au travail. Ils ont bourdonné en territoire adverse, mais confrontés à une équipe qui défendait bien l'enclave et qui protégeait bien son gardien, ils n'ont pu mettre à l'épreuve le cerbère adverse.
Tirant de l'arrière 0-3 après deux périodes, les petits Diables rouges n'ont jamais abandonné. Et Julien Létourneau a donné espoir aux siens quand il a marqué dans la sixième minute de la troisième.
«On a toujours cru en nos chances de revenir, car par le passé, on avait réussi plusieurs retours. Mais on savait que l'on avait tout un défi, car nous affrontions une bonne équipe. Les Wildcats avaient de bons joueurs et ils jouaient très bien collectivement.»
Des stars très rapides
 Le scénario s'est répété pour les Nordiques qui évoluaient au Colisée Pepsi. Ils ont été battus 3 à 2 par les Stars de Long Island.
Toutefois, les Nordiques ont failli réussir l'impossible contre les Stars de Long Island. Avec un recul de trois buts et environ trois minutes à faire en troisième, Xavier Larouche a marqué deux fois. Et avec huit secondes à jouer, les Nordiques sont passés à un tir de provoquer l'égalité, un lancer qu'a finalement bloqué le gardien Jacob Zacharewicz.
Il n'y a pas de doute, l'issue du match aurait pu être différente si les Fleurdelysés n'avaient pas donné deux buts aux Stars dans les 54 premières secondes de jeu de la rencontre. «C'est certain que Long Island a commencé fort», a reconnu l'entraîneur-chef Jean-Philippe Côté. «Mais il faut donner le crédit aux Stars. Ils avaient une bonne équipe et ils étaient très rapides. Et ils nous ont peut-être surpris en début de rencontre. C'est juste de valeur que l'on ait commencé à faire nos bonnes choses en troisième période.
«Ce que l'on retient de ce match-là, c'est que les gars n'ont jamais abandonné. On a démontré du caractère jusqu'à la fin. Nous sommes très fiers de nos jeunes. Ils ont donné tout ce qu'ils avaient jusqu'en fin de rencontre.» Côté a conclu en dédramatisant la défaite des siens «Ce n'est pas grave. Notre saison ne se termine pas ici.»
L'Océanic en demi-finale
L'Océanic de Rimouski sera de la demi-finale du AA grâce à une victoire de 2-1 contre les Citadelles de Rouyn-Noranda. Ludovic Lefrançois (1-1) et Olivier Pouliot ont marqué. Les Huskys de Chaudière-Ouest ont réalisé le même exploit dans l'Inter B en défaisant les Bruins de Boston 4-2. Yannick Abel (deux buts, une passe), William Pleau et William Chabot ont compté pour les vainqueurs. Par ailleurs, les Sénateurs CC de Bellechasse et le Bataillon BB de Montmorency (Arpidrome) ont été écartés des dernières rondes du tournoi après des défaites de 2-0 contre le Titan d'Acadie-Bathurst et de 7-0 contre l'Avalanche du Colorado.
Poulin, Parent et Prévost en vedette
Samuel Poulin, Xavier Parent et David Prévost ont volé la vedette dans le match que l'Armada AAA livrait au Phoenix de Sherbrooke. Poulin, deuxième marqueur du circuit d'excellence, a amassé trois passes et il a aidé Blainville-Boisbriand à décrocher une victoire de 5-1. Parent, qui a marqué deux buts, aurait cependant pu connaître une soirée encore plus productive, lui qui a bourdonné dans le territoire adverse, qui a pris de bons tirs et qui a même profité d'une échappée. Finalement, Prévost a inscrit deux buts en plus de se faire complice d'un autre.  Jean-François Tardif
Trois sur quatre
Trois des quatre équipes en demi-finale de l'Inter C sont de la grande région de Québec. Les Alliés de Montmagny-L'Islet ont battu l'Angleterre 2-0 grâce à des buts de Jérémy Lemieux et d'Olivier Coulombe. Ils affronteront maintenant Acadie-Bathurst au Colisée Pepsi. Quant au Bataillon de Montmorency, il a obtenu sa place dans la demi-finale de l'Arpidrome en défaisant les Diablos du Campus Donnacona/Pont-Rouge 3-2. Félix-Olivier Moreau (2) et Olivier Plourde (1-1) ont marqué les filets des gagnants. Alex Labelle a compté les deux buts des Diablos. Les adversaires du Bataillon seront les Lynx de la Haute-Beauce, vainqueurs des Orioles de Jonquière 2-1. Philippe Quirion et Clément Rodrigue ont été les buteurs des Beaucerons.