Lors de la super finale à Deer Valley, Mikaël Kingsbury (photo) a eu le meilleur sur son compatriote Marc-André Gagnon.

Doublé canadien signé Kingsbury et Gagnon à Deer Valley

Pour une deuxième fois en trois jours, Mikaël Kingsbury a raflé l'or en remportant l'épreuve masculine de bosses en parallèle de la Coupe du monde de ski acrobatique, samedi, à Deer Valley.
Le Québécois était monté sur la première marche du podium, jeudi, lorsqu'il avait devancé le Français Benjamin Cavet et son compatriote Philippe Marquis lors de l'épreuve de bosses.
«Mon objectif était de gagner en simple ici, jeudi soir, a mentionné Kingsbury. Aujourd'hui, dans mes premiers duels, j'étais un peu stressé, mais j'ai été vraiment intelligent dans ma façon de skier. C'est ce qui a fait la différence. Je skiais bien à l'entraînement et plusieurs skieurs ont vu que j'étais rapide.»
Lors de la super finale, Kingsbury a eu le meilleur sur son compatriote Marc-André Gagnon, qui a signé un premier podium en Coupe du monde en plus de deux ans. Gagnon avait pris le troisième échelon à Lake Placid, le 29 janvier 2015.
Il s'agit du premier doublé canadien de la saison.
«Nous étions nez à nez à mi-parcours, mais Mikaël a pris une petite avance sur moi. J'ai essayé de le rattraper, mais il a mieux skié et il a été plus vite que moi. Il mérite cette victoire, car j'ai tout fait pour essayer de le suivre et je n'ai pas été capable», a affirmé Gagnon.
Grâce à cette deuxième victoire en trois jours et ce quatrième podium consécutif, Kingsbury possède une avance de près de 200 points sur son plus proche poursuivant, Cavet, au classement général de la Coupe du monde. Il domine également tous les athlètes pour l'obtention du globe de cristal.
Une finale «malade»
«C'était "malade" de me retrouver en finale avec Marc-Antoine, a lancé Kingsbury, qui ajoute un 58e podium en Coupe du monde à son palmarès, un record dans sa discipline. C'était spécial de skier contre un coéquipier, surtout à Deer Valley. C'est quelque chose d'inoubliable.»
Marquis a terminé 10e tandis que Simon Pouliot-Cavanagh s'est emparé du 12e rang. Les Canadiens Luke Ulsifer (25e) et Gabriel Dufresne (34e) prenaient également part à la compétition.
Chez les dames, la Canadienne Andi Naude a décroché la médaille d'argent, n'étant devancée que par l'Australienne Britteny Cox, la meneuse au classement général.
Naude a égalé son meilleur résultat en carrière en Coupe du monde et elle est montée sur le podium pour une deuxième fois cette saison. Elle avait aussi remporté l'argent à Val St-Côme, le 21 janvier.
Chloé Dufour-Lapointe a complété l'épreuve au septième rang. Ses soeurs Maxime et Justine ont respectivement pris les 11e et 18e échelons.
Audrey Robichaud a pour sa part terminé en neuvième place tandis qu'Alex-Anne Gagnon a mis la main sur la 17e position.
Les athlètes se rendront maintenant au Bokwang Phoenix Park, à Pyeongchang, en Corée du Sud, pour y disputer la prochaine étape de la Coupe du monde.