L'écoquartier D'Estimauville se développera le long du boulevard du même nom, près de l'édifice fédéral présentement en construction.

Développement résidentiel: écoquartiers et prestige à Québec

Le scénario de développement de la Ville de Québec, qui s'articule autour de son Plan de mobilité durable, suit son cours. Les premières unités d'habitation de la Cité verte sont maintenant disponibles, tandis que les projets d'écoquartiers à D'Estimauville et à la Pointe-aux-Lièvres sont maintenant enclenchés.
La construction de l'édifice qui accueillera plus de 740 fonctionnaires fédéraux sur le boulevard D'Estimauville est le premier pas de la revitalisation du secteur. Le second est la sélection, parmi les propositions reçues par la Ville fin juin, du ou des promoteurs qui donneront vie au quartier.
Il en va de même pour l'écoquartier projeté dans le secteur de la Pointe-aux-Lièvres, qui devrait bénéficier de la proximité la requalification complète du quartier du nouvel amphithéâtre, tel que projetée par la Ville.
Horizon 2013
Au début de l'été, Québec prévoyait toujours que la prévente des premiers condos de ces deux écoquartiers se ferait en 2013 et que la livraison de la moitié des unités d'habitation serait complétée en 2016.
À terme, ce sont 910 unités résidentielles, réparties dans des immeubles de cinq à neuf étages, qui seront bâties dans l'écoquartier de la Pointe- aux-Lièvres, tandis que l'écoquartier D'Estimauville regroupera 1786 unités.
À ces écoquartiers, s'ajoute la construction d'immeubles à condominiums de grand luxe comme les Terrasses du plateau sur la route de l'Église,ou L'Étoile Condominiums sur la Grande Allée. Si l'espace se fait rare pour la construction de bungalows traditionnels à Québec, surtout avec la volonté de réduire le développement dans le bassin versant de la rivière Saint-Charles, il reste toujours des espaces convoités pour le multilogements.
Saint-Augustin est aussi de la partie avec la revitalisation du secteur du campus, où, à terme, 2000 unités de logements verront le jour.