Se disant «extrêmement fier» d'inaugurer ce bâtiment de 20 millions $ hier soir, le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, François Picard, a assuré que les récents tracas liés au système de réfrigération à l'ammoniac sont en voie d'être résolus.

Deux nouvelles étapes pour l'amphithéâtre de Québec

On saura aujourd'hui quelle firme a décroché le contrat pour les fondations de béton du futur amphithéâtre. La Ville de Québec ouvrira en effet ce matin les enveloppes des soumissionnaires.
La Ville a aussi lancé lundi, avec quelques semaines d'avance, l'important appel d'offres pour les structures d'acier et les gradins préfabriqués du nouveau colisée.
«On devait le sortir en janvier, on le devance pour donner plus de temps aux gens pour soumissionner», a indiqué lundi le conseiller municipal responsable du dossier de l'amphithéâtre, François Picard.
«Ça permettra une meilleure préparation des soumissionnaires alors on peut imaginer peut-être un meilleur prix», a-t-il avancé.
Les firmes intéressées devront faire parvenir leur soumission avant le 31 janvier.