Le brasier n'a laissé que des cendres dans la demeure incendiée à Lac-Saint-Charles, mais heureusement, les trois occupants ont quitté les lieux à temps.

Deux incendies majeurs en même temps dans la région de Québec

Les pompiers ont eu une journée fort mouvementée, lundi, alors qu'une cinquantaine d'entre eux ont combattu deux incendies majeurs à Lac-Saint-Charles et dans Vanier. L'un d'eux a d'ailleurs été blessé.
<p>Un pompier s'est blessé en tentant d'éteindre les flammes qui s'étaient propagées au toit de cet immeuble du 511, avenue Bernatchez, à Vanier.</p>
Les occupants d'un immeuble de trois étages abritant 32 ménages au 511, avenue Bernatchez, à Vanier, ont été forcés d'évacuer les lieux lorsqu'un incendie s'est déclaré dans un appartement du troisième étage vers 11h30, lundi. Un autobus du Réseau de transport de la Capitale a été appelé sur les lieux pour leur permettre de se réchauffer, relate le chef de district des pompiers de Québec, Mario Trudel.
Environ 25 pompiers se sont affairés pendant plus de deux heures à éteindre les flammes qui s'étaient propagées au toit de l'immeuble, causant des dommages évalués à environ 100 000 $. Certains résidents ont dû se trouver un autre endroit où passer la nuit.
Un pompier s'est blessé au travail et a été transporté à l'hôpital. L'homme de 17 ans d'expérience a subi une coupure. Son cas sera évalué demain, mais il «va bien», assure M. Trudel.
Ce dernier ne pouvait pas s'avancer sur les causes de l'incendie, lundi soir. Une enquête est en cours.
Une vingtaine de pompiers en avaient déjà plein les bras lorsque l'alarme a sonné. Ils combattaient un brasier qui n'a finalement laissé que des cendres au 484, rue Mascaret, à Lac-Saint-Charles. Heureusement, les trois occupants de la maison unifamiliale ont eu le temps de quitter les lieux à temps. L'incendie s'est déclaré vers 10h30.
Pour les pompiers, «y avait plus rien à faire, c'était rouge à la grandeur», illustre M. Trudel, ajoutant que l'intervention, qui a duré plus de six heures, a été uniquement défensive. Les flammes ne se sont pas propagées aux autres maisons.
Là aussi, une enquête est en cours. Un appareil de chauffage au bois pourrait être à l'origine de l'incendie.