Jean-Sébastien Massicotte mentionne qu'il n'est pas nécessaire de trop s'éloigner de Québec pour tomber sur de beaux parcs et des sentiers intéressants.

Des idées pour partir à l'aventure

«À Québec, on est vraiment choyés», constate Jean-Sébastien Massicotte. Pas besoin de trop s'éloigner pour tomber sur des beaux parcs et des sentiers intéressants.
Dans ses endroits fétiches près de la capitale, notons tout naturellement le parc national de la Jacques-Cartier, qui propose de nombreuses randonnées, à la fois pour les débutants et les experts. Pour les adeptes de sports nautiques, il est possible de se balader en canot, en kayak et même en raft.
Sur place, les enfants devront ouvrir grand les yeux. L'endroit est peuplé d'une faune diversifiée, notamment d'orignaux. 
«C'est un classique difficile à battre», exprime-t-il. 
Dans Charlevoix, les monts du Lac des Cygnes et l'Acropole des Draveurs offrent un défi intéressant pour une bonne journée de randonnée. Le parc des Grands-Jardins offre également la location d'embarcation.
«La Vallée du Bras-du-Nord est aussi intéressante, de par la variété. Au niveau de l'hébergement, ça s'est beaucoup amélioré; il y a des yourtes, des chalets; pour les enfants, c'est tripant.» 
Canot, randonnée, vélo de mon­tagne, «on y trouve un peu de tout».
<p>Pas besoin de trop s'éloigner pour tomber sur des beaux parcs et des sentiers intéressants, souligne Jean-Sébastien Massicotte. </p>
Frissons et vertige
Pour les familles qui carburent à l'adrénaline, l'Office du tourisme de Québec propose deux activités pour ceux qui n'ont pas peur du vide.
À seulement 30 minutes de Québec, le Canyon Sainte-Anne offre la Via Ferrata, qui permet de longer les falaises en toute sécurité. 
Depuis le printemps 2014, le parc Chauveau vous fait découvrir l'hébertisme aérien au site Sarbayä. Déplacez-vous d'arbre en arbre et essayez leurs sept tyroliennes. Frissons garantis. 
=> Pour plus d'info