Des fraudeurs de l'étranger attaquent des entreprises de Québec

Plusieurs entreprises de la région de Québec ont été la cible dans le dernier mois de fraudeurs se faisant passer pour des chefs d'entreprise désireux de transférer de gros montants à l'étranger.
Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a mis en garde les entreprises et les commerçants de la région lundi après que six plaintes d'escroquerie utilisant ce modus operandi eurent été reçues dans les dernières semaines.
Dans le plus récent cas, une entreprise a transféré 500 000 $ vers une banque de Hong Kong, un montant qu'elle tente présentement de geler pour éviter qu'il se retrouve entre les mains des fraudeurs.
Chaque fois, un courriel soigné, signé du nom d'un haut dirigeant de l'entreprise, a été envoyé à la trésorerie de cette même entreprise afin qu'un virement soit effectué à l'étranger. Dans certains cas, des appels téléphoniques ont même été faits à des responsables des finances, toujours sous l'identité d'un supérieur.
Bien informés
Les fraudeurs, qui opèrent de l'extérieur du pays, seraient extrêmement bien informés sur les entreprises auxquelles ils s'adressent, ce qui crédibilise leur requête.
Les cinq autres entreprises de la région ciblées ont compris le stratagème avant d'effectuer un virement. Ces entreprises varient en taille et en secteur d'activités, précise le SPVQ. Il n'existerait donc pas de tendance dans le choix de victimes des fraudeurs.
D'autres cas ont été répertoriés à travers la province et une enquête a été déclenchée par la Sûreté du Québec, qui avait déjà diffusé une mise en garde par rapport à ce type de fraude il y a un mois.
Le SPVQ invite les entreprises qui auraient été la cible de ce stratagème frauduleux à le dénoncer au 418 641-AGIR (2447).