Malgré le dénouement sans conséquence du quiproquo, des personnes ont réellement eu peur et certaines se sont même confinées dans des locaux par crainte qu'un tireur se trouve vraiment dans l'établissement.

Des chutes de glace confondues avec des détonations au Cégep Limoilou

La police de Québec est intervenue jeudi matin au campus de Charlesbourg du Cégep de Limoilou, sur la 3e Avenue, après qu'une personne eut entendu ce qu'elle croyait être des coups de feu.
«On a reçu un appel vers 8h45 concernant un plaignant qui disait avoir entendu deux détonations et que ça ressemblait à des coups de feu», explique l'agente Mélissa Cliche. Aussitôt, des patrouilleurs et des membres du groupe tactique d'intervention se sont rendus sur place.
«Un autre bruit similaire s'est fait entendre une fois les équipes déployées. On s'est rendu compte que c'était provoqué par la chute de glace», ajoute l'agente Cliche.
Malgré le dénouement sans conséquence du quiproquo, des personnes ont réellement eu peur et certaines se sont même confinées dans des locaux par crainte qu'un tireur se trouve vraiment dans l'établissement.