Des arbres et des oiseaux

Voici un livre indispensable : Nos champions de Suzanne Hardy. Une initiative de la Commission de la capitale nationale.
Ce livre passe en revue les arbres que l'on peut trouver à Québec et donne à voir les plus beaux spécimens.
À l'exemple de la page couverture, qui montre l'orme d'Amérique le plus  spectaculaire de Québec. Il a ancré ses habitudes devant le monastère des Dominicains, sur la Grande Allée. En espérant qu'il ne soit pas trop ­affecté par les travaux de démolition du monastère et de construction de la nouvelle aile du musée des beaux-arts.
En plus de passer en revue les nombreuses essences qui prospèrent à Québec, rive nord et rive sud, Suzanne Hardy explique et raconte chaucune d'elles avec des mots de tous les jours: qui sont ces arbres, d'où viennent-ils, qui les a plantés, quel âge ont-ils, comment ont-ils su résister aux outrages du temps, quelles sont leurs caractéristiques, etc. Tout ça accompagné de photographies. Un magnifique travail de vulgarisation.
C'est simple, c'est précis, c'est convaincant. Un livre pour promeneur. Un livre que l'on met dans sa poche et que l'on consulte chaque fois que l'on croise un arbre digne d'intérêt ou digne d'admiration.
À la fin du livre, des suggestions de randonnées. Une douzaine. Avec l'indication des arbres qu'il faut regarder.
Illustratrice-botaniste, Suzanne Hardy a fondé Enracinart, un organisme à but non lucratif qui s'est donné pour mission de promouvoir et de stimuler la conservation de notre patrimoine végétal.
Les coordonnées d'Enracinart : 2200, avenue Maufils, Québec, G1J 4K1. Téléphone : 418 529-7735
---
En plus de publier des beaux livres sur les oiseaux, l'ornithoguetteur Jean Léveillé a produit un petit fascicule destiné aux élèves du primaire : Découvre les secrets des oiseaux.
Il va souvent dans les écoles donner des conférences sur les oiseaux et il a constaté que les enfants sont coupés de la nature : «À force de vivre dans le virtuel avec la télévision et Internet, ils voient la nature comme quelque chose d'hostile. Il y a un désordre affectif des jeunes vis-à-vis de la nature.»
Pour retenir l'attention de ses jeunes auditoires, le Dr Léveillé établit des parallèles entre notre comportement et celui de la nature : il y a des règles chez les ­oiseaux, les jeunes oisillons apprennent des tas de choses de leurs parents, les oiseaux font des réserves de nourriture pour affronter des moments difficiles, etc.
Expliquer aux enfants ne suffit pas. Il faut aussi leur montrer. C'est le but de cet opusule qui s'attarde sur quelques espèces. Pour chacune d'elles, des photos et un court texte sur ses moeurs, ses goûts alimentaires et la meilleure façon de l'observer.
Une approche pédagogique qui titille la curiosité.
Pour plus d'informations : www.jeanleveille.org
---
Un de mes voisins a eu la mauvaise idée de couper les quenouilles qui bordaient son lac.
Pourquoi une mauvaise idée? Le soir, je n'entends plus coasser les grenouilles qui ­vivaient là. Elles sont sans doute parties.
Tout ça pour dire que la nature ­ne nous appartient pas. Nous devons la partager avec d'autres. Et ce partage repose sur le respect!
L'horticulteur Albert Mondor et l'entomologiste Daniel Gingras ont écrit un livre dont le titre est tout un programme en soi : Attirer la faune au jardin.
La faune en question, ce sont les oiseaux, les papillons, les grenouilles, les chauve-souris et les insectes. Ils expliquent leur rôle et leur importance. Et dressent la liste d'une centaine de plantes qui vont les attirer.
Un livre fascinant.
Attention, il y a des bestioles dont nous cherchons tous à éviter le voisinage : taupes, écureuils, ratons laveurs, marmottes, moufettes, renards, chevreuils, etc. Pourtant, notent les auteurs, mêmes eux ont leur utilité dans un jardin.
Si vous voulez les tenir à distance, oubliez les pièges : chats et chiens font très bien le travail.
---
SUZANNE HARDY. Nos champions, Éditions BERGER, 224 pages
JEAN LÉVEILLÉ. Découvre les secrets des oiseaux, Éditions MULTIMONDES, 66 pages
ALBERT MONDOR et DANIEL GINGRAS. Attirer la faune au jardin, LES Éditions DE L'HOMME, 320 pages