Le Canada fournit à la coalition internationale dirigée par les États-Unis six avions de chasse de type CF-18.

Déjà trois missions en 2016 pour les chasseurs canadiens

Les avions militaires canadiens qui participent à la campagne internationale contre le groupe armé État islamique en Irak et en Syrie ont été fort occupés en ce début d'année.
Les Forces armées canadiennes affirment que deux avions de combat CF-18 Hornet ont participé à une mission le 1er janvier pour attaquer des positions du groupe extrémiste à Ramadi, en Irak, en appui aux forces irakiennes.
Les avions canadiens ont également participé à deux autres missions en Irak samedi.
Deux avions ont bombardé un camp du groupe État islamique à Bartallah, à l'est de Mossoul, tandis qu'un autre duo d'avions a frappé une base du groupe à Kudilah, au sud-est de Mossoul.
Le premier ministre Justin Trudeau a déjà annoncé son intention de retirer les avions militaires canadiens de la coalition internationale cette année, mais il n'a pas dit quand exactement.
L'ancien gouvernement conservateur s'était engagé à maintenir les avions militaires canadiens dans la région jusqu'au mois de mars.
L'armée canadienne a déployé six avions chasseurs, deux avions de surveillance et un avion ravitailleur dans le cadre de la campagne contre le groupe extrémiste.