Tiger Woods, que l'on voit ici en décembre 2016 au Challenge Hero World, ne pourra pas toucher un bâton de golf et tester son dos avant au moins deux mois.

De nouveau opéré, Woods ne souffre plus et veut revenir

«Je ne me suis plus senti aussi bien depuis des années», a assuré mercredi Tiger Woods, qui a été contraint de mettre un terme le mois dernier à sa saison après une quatrième opération au dos depuis 2014.
«Cela fait un peu plus d'un mois que j'ai été opéré du dos et il m'est difficile de trouver les mots pour dire combien je me sens mieux. Le soulagement a été immédiat, je ne me suis plus senti aussi bien depuis des années», a expliqué sur son site internet le golfeur le plus célèbre de la planète.
«Je ne pouvais plus vivre avec les douleurs que je ressentais, on avait essayé toutes les procédures non chirurgicales possibles et rien ne fonctionnait. J'avais de bonnes journées et de mauvaises journées, mais la douleur était généralement là, et je ne pouvais pas faire grand-chose. Même me coucher me faisait souffrir. J'avais des douleurs névralgiques peu importe ce que je faisais, et j'étais au bout du rouleau.»
L'Américain a subi une intervention lourde : une fusion. «Ce mot fait peur», a-t-il admis. Il dit avoir été encouragé que des golfeurs comme Davis Love III, Retief Goosen, Lee Trevino, Lanny Wadkins et Dudley Hart aient subi des fusions intervertébrales ou des remplacements de disques et ils ont tous pu reprendre la pratique du golf.
«Mais plus que tout, ç'a amélioré leur vie. C'est ce qui compte le plus : que je puisse de nouveau avoir une vie avec mes enfants.»
Âgé de 41 ans, l'ex-numéro un mondial a tenu à rappeler «sans aucune équivoque» qu'il «voulait continuer à jouer au golf», même s'il ne sait pas quand il reviendra sur le circuit professionnel. «Pour mon retour en compétition, le pronostic à long terme est positif, mon chirurgien et mon kiné me disent que l'opération a été un succès. À moi maintenant de ne pas la gâcher.
La route encore longue
«Je marche, je fais mes exercices, je vais chercher les enfants à l'école. Tout ce que je peux faire, c'est de prendre les choses jour après jour, sans se presser.» Il lui faudra attendre «encore deux mois et demi à trois mois» pour reprendre un club de golf en main et solliciter son dos.
«Je suis concentré sur ma rééducation, sur ce que me disent de faire les médecins. [...] La route est encore longue, mais comme je l'ai déjà dit, cela fait du bien de ne pas plus ressentir de douleurs.»
Absent pendant 15 mois entre 2015 et 2016, Woods a tenté un retour sur les verts à la fin de 2016 et au début de 2017. Il n'a disputé que deux compétitions, le Hero World Challenge (15e) et le Farmers Insurance (élimination après la deuxième ronde). Début février, il a été contraint à l'abandon après une première ronde de 77 à l'Omnium de Dubaï. Il n'est plus apparu en compétition depuis.  Avec AP