De l'amour de Johnny Hallyday

De l'amour: Johnny The Kid ***1/2

Même à 72 ans et avec de nombreuses chansons en banque, Johnny Hallyday ne tombe pas dans la facilité en remâchant ses classiques et nous arrive avec du nouveau matériel original sur De l'amour.
L'album est réalisé et arrangé par Yodelice, solide compositeur de 36 ans et compatriote d'Hallyday, qui signe la plupart des musiques et joue de la guitare acoustique ou électrique sur toutes les pièces.
La voix grave d'Halllyday, reconnaissable entre cent, est bien en évidence, un peu râpée par moments, mais en phase avec le reste.
On est devant un rock aux accents blues et country profondément appuyés, qui donne du relief aux textes simples - voire un peu plats - où les fusils, les cercueils et les jolies filles avec trop de Rimmel composent un nouveau Far West.
Des chansons pour Mike Brown (le jeune Noir abattu à Ferguson en 2014) et en mémoire de l'attentat du Charlie Hebdo (Un dimanche de janvier) ancrent l'album dans le présent.