David Thibault a fait un retour triomphal au bercail, durant les Fêtes, sur la scène du Capitole.

David Thibault chante à Graceland mercredi

Après de courtes vacances de Noël entre son apparition au Today Show à New York et ses prestations au Grand Rire des Fêtes à Québec, David Thibault commence l'année avec un voyage à Memphis pour prendre part aux célébrations entourant l'anniversaire de naissance d'Elvis Presley.
Le Soleil a pu s'entretenir avec le personnificateur originaire de Saint-Raymond de Portneuf juste avant son vol en direction du Tennessee. Ce n'est pas la première fois que le jeune homme se rend au célèbre domaine du «King», qu'il a visité l'été dernier comme simple touriste.
«Lorsqu'on entre, on voit tous les disques d'or qu'il a gagnés et tous ses costumes, ça m'avait vraiment impressionné», raconte celui qui sera cette fois un invité VIP. «Je pourrai voir des trucs exclusifs auxquels les visiteurs normaux n'ont pas accès», note-t-il.
Ce périple à Graceland lui a été offert par l'animatrice Ellen DeGeneres, lors de son passage à son émission en décembre. Depuis, Elvis Presley Enterprises a annoncé qu'il aura l'honneur de chanter Happy Birthday lors des célébrations.
«Je me suis préparé, mais Happy Birthday, c'est une chanson que tout le monde connaît, je ne me suis pas vraiment pratiqué à la chanter», avoue candidement le jeune homme, qui n'a pas emporté les souliers de suède bleu offerts par l'animatrice américaine avec lui, ni aucun costume d'ailleurs.
«Je n'aime pas me déguiser en Elvis pour aller chanter une toune, je ne me sens pas à l'aise, sauf lors des gros spectacles où je fais plusieurs chansons», explique-t-il.
À Graceland, Jenna Bush Hager, une collaboratrice du Today Show (qui est aussi la fille de l'ex-président américain Georges W. Bush), suivra David Thibault pas à pas, tout comme sa mère, d'ailleurs, qui l'accompagne pour ce voyage.
Courtisé sur Facebook
Il s'agit de son troisième passage aux États-Unis depuis que la vidéo de son interprétation de Blue Christmas est devenue virale, avec près de neuf millions de visionnements sur YouTube. Le jeune homme avoue recevoir de multiples messages d'admiratrices sur Facebook, mais avoir déjà quelqu'un dans sa vie. «Qui était là avant le buzz, alors ça me rassure», indique-t-il.
À ceux qui pourraient ne voir en David Thibault qu'un phénomène éphémère, il répond : «J'ai peur un peu, il y a eu beaucoup de buzz sur Internet dont on n'entend plus parler, comme Gangnam Style, mettons. Mais pour moi, je pense que ça va continuer, parce que je vais travailler pour ça.»
Après son voyage à Memphis, le chanteur aura «de grosses rencontres» pour asseoir les bases de son avenir professionnel. Il devra notamment choisir un gérant pour le représenter et guider sa carrière. «Ça se pourrait que ça s'en vienne vite», note-t-il.
David Thibault aura aussi des décisions personnelles à prendre concernant son cheminement scolaire, notamment. «On ne sait pas trop ce qui va se passer. Si ça continue comme ça, je pense prendre des cours privés de chant. Je veux finir mon secondaire, mais on va peut-être trouver une solution alternative [à l'école régulière].»
Les amateurs pourront visionner les célébrations sur la plate-forme Web Livestream, en suivant «Elvis Presley's Graceland», dès 10h15, heure de l'Est, aujourd'hui.