Rattle That Lock David Gilmour

David Gilmour: chansons entre amis***

On ne peut pas dire que David Gilmour abuse des albums solos : Rattle That Lock est son quatrième en 37 ans.
Cette nouvelle offrande est l'occasion pour le guitariste et chanteur de Pink Floyd d'offrir sa réflexion sur le temps qui passe, ses compositions se débobinant au fil d'une journée évoquant la vie. Fidèle à lui-même, il propose des envolées instrumentales planantes, mettant à contribution le son particulier de sa Stratocaster, y va de quelques titres mélancoliques, dont la très belle ballade Faces of Stone et de compositions davantage ambitieuses (In Any Tongue), le tout servi par une réalisation très léchée - un peu trop.
Pour l'épauler, il a recruté une équipe de premier plan, comptant des complices de longue date et des invités, dont Phil Manzanera, Robert Wyatt, Graham Nash et David Crosby. Rattle That Lock abrite plusieurs titres réussis, dont un hommage à feu Rick Wright, au moins une surprise (une étonnante incursion jazz), mais aussi quelques creux de vague, où les arrangements soignés ne parviennent pas à cacher les faiblesses.