Le chef de la police de Québec, Michel Desgagné

Cycliste happé dans Saint-Roch: «Un accident», affirme le chef Desgagné

Le chef de la police de Québec, Michel Desgagné, affirme que le décès du cycliste Guy Blouin dans le quartier Saint-Roch est un accident, un peu plus d'un mois après l'événement.
«C'est un accident et on le déplore», lance Michel Desgagné. «Si ça avait été un citoyen qui avait été en cause, c'est ce que tout le monde aurait dit. La différence ici, c'est que c'est des policiers.»
Les événements du 3 septembre ont bouleversé les habitants du quartier qui ont pris part à des manifestations contre le corps policier.
Selon M. Desgagné, le SPVQ a rapidement regagné la confiance des gens avec l'aide des partenaires communautaires. «Dans les 24 à 48 premières heures, des policiers patrouillaient déjà le secteur. La relation s'est donc replacée rapidement.»
Trop longue enquête
Le chef de la police a plutôt critiqué la longueur de l'enquête. «On a hâte autant que la population. Ce qui nous manque, c'est juste un peu d'information de la part de la SQ.»
Toutefois, il a tenu à souligner que lors de précédentes enquêtes, «jamais on n'a falsifié quoi que ce soit. On fait notre travail au niveau de la transparence.»
Les deux policiers impliqués dans les événements du 3 septembre sont de retour au travail. «L'un est de retour en patrouille puis l'autre a reçu une affectation temporaire, qui n'a pas rapport avec l'incident. Ils sont bien sûr très touchés par la situation, mais ils reçoivent de l'aide.»