Le restaurant Légende, sur la rue St-Paul, à Québec

Coups de coeur 2014

L'an dernier, je titrais l'un des segments de ma revue gourmande 2013 par «Québec : une grenouille qui veut être plus grosse qu'un boeuf!» Des restos, durant les 12 derniers mois, il s'en est ouvert... moins et plusieurs ont fermé. L'effet «bulle immobilière» en restauration a-t-elle éclaté en 2014? Crevé ou pas, le ballon, j'ai eu au moins cinq coups de coeur!
1. Légende
Neuvième au 13e palmarès des Meilleurs nouveaux restos canadiens 2014 du magazine enRoute d'Air Canada, Légende, de l'équipe de La Tanière, n'a pas tardé à créer une franche unanimité autour de la cuisine boréale du chef Frédéric Laplante. D'autres restos l'ont fait avant Légende, la réflexion (parmi eux La Tanière...) sur notre identité et le patrimoine culinaire. Sauf qu'au-delà des mots, c'est la cuisine articulée, voire racée, du chef qui a préséance sur le langage parlé. Ce qui fait que Légende s'avère une véritable aventure gastronomique et sensitive. Petite table de La Tanière, certes, il n'en reste pas moins que Légende appartient au clan restreint des grandes tables de Québec avec en moins le décorum laissé à l'orée de la forêt.
255, rue Saint-Paul, Québec Tél. : 418 614-2555
<p>Un plat du restaurant Les Sales Gosses</p>
2. Les Sales Gosses
En prenant la relève des Bossus, Les Sales Gosses ont pris sous leur aile bistro(nomique) les fidèles clients de leur prédécesseur. Avec un tartare du jour et un repas des habitués pour ne pas les déstabiliser, le chef Patrick Simon et son associé, le sommelier Jeff Pettigrew, ne sont pas arrivés dans Saint-Roch avec leurs gros sabots. Pas de revirement drastique non plus quant à l'atmosphère. Les changements majeurs se sont opérés à la prestation à l'assiette avec des plats plus travaillés que bruts, une «fixette» inspirée sur le foie gras (poêlé, au torchon, en ravioli) et un réel savoir-faire digne d'une nona italienne avec les pâtes fraîches. Ils sont bons à marier!
620, rue Saint-Joseph Est, Québec, Tél. : 418 522-5501
<p>Nina pizza napolitaine</p>
3. Nina pizza napolitaine
Qu'est-ce que je n'ai pas encore vanté de Nina Pizza? Qu'elle est parfaite, sa Margherita? Qu'elle est soufflée de bulles, sa pâte? Qu'elles sont toutes garnies sans esbroufe ni exagération comme la mieux fringuée des Italiennes de Florence, leurs pizzas? Si mon souvenir est bon - il l'est -, j'ai déjà tout dit. J'ajouterais que j'aime sa simplicité sur pâte autant que l'atmosphère de la salle qui correspond à l'état d'esprit qui accompagne le partage d'une pizz, c'est-à-dire cool et pas compliqué. Juste bon, quoi. Des fois, pas besoin de chercher plus loin.
410, rue Saint-Anselme, Québec, Tél. : 581 742-2012
<p>Pub Le Projet</p>
4. Le Projet, spécialité microbrasseries
Pourquoi brasser sa bière quand des dizaines de microbrasseries au Québec en ont déjà plein leurs cuves? Le Projet, un bar qui fait aussi resto et très bien dans le genre snacks (nachos, burgers, sandwichs gourmets) à base de produits locaux, a compris. Dans ce débit à houblon, les bières en fûts - jusqu'à 24 - et en bouteilles identifient les Who's Who de la culture brassicole avec leurs produits associés tels que Frampton Brasse (Beauce) et La Tête d'Allumette (Kamouraska). Le Projet avance également un fish & chips à se lécher les doigts. Les gens qui me connaissaient dans la «vraie vie» savent que j'aime les répliques du tac au tac. Croisé au Projet, Dave St-Yves est l'archétype du gentil baveux que l'on a retrouvé en salle à la Buvette Scott (821, rue Scott), une toute nouvelle adresse de la même trempe sans chichis pour boire et manger en bonne compagnie.
399, rue Saint-Jean, Québec, Tél. : 418 914-5322
<p>Le Renard et la chouette</p>
5. Le Renard et la chouette
Quand je parle d'une adresse avec un ADN fort, Le Renard et la chouette est un exemple sur la coche. Exactement à la manière de son grand frère le bouchon lyonnais du Pied Bleu qui occupe un créneau unique à Québec. D'esprit et de coeur, à la fois brooklynite (pour l'esthétisme) et 100 % québécois pour son sens de l'accueil, Le Renard et la chouette navigue entre salon de thé, buvette pour un verre de «transition» à l'apéro et en fin de soirée, et petite table, histoire de se faire plaisir avec du boudin basque, du chili et qui sait un croque-salade. Ça dépend des jours et de l'instant présent!
125, rue Saint-Vallier Ouest, Tél. : 418 914-5845
<p>Stéphane Modat, chef du restaurant Le Champlain</p>
<p>Le restaurant Ciel!, situé au dernier étage de l'hôtel Le Concorde.</p>
Les cas spéciaux!
David Forbes (Ciel!) et Stéphane Modat (Champlain) sont des chefs qui ont travaillé dans des restos à échelle humaine : bistronomie (et un certain volume) pour David Forbes au restaurant Les Labours et gastronomie pour Stéphane Modat à l'Utopie. Allaient-ils être broyés par les machines hôtelières?
Champlain
Stéphane Modat, ces dernières années, Régal et Restos l'a invité plusieurs fois dans ses pages. Du menu de réveillon à moins de 100 $ pour quatre aux pops d'épicerie pimpés, il a relevé tous nos défis. C'est un pro, un gars allumé que je respecte assez professionnellement et humainement pour lui dire droit dans les yeux (et surtout de l'écrire) que son flétan à Champlain méritait un ajustement. Qu'est-ce qu'un correctif en regard de la prestation globale? Un grain de sel! Ce qui fait que je peux affirmer, sans une once de doute, que Stéphane Modat apporte un second souffle à Champlain. Ceux qui croyaient l'avoir perdu après la fin de l'aventure de l'Utopie peuvent renouer avec lui pour les mêmes raisons culinaires qu'ils fréquentaient sa table dans Saint-Roch.
1, rue des Carrières, Québec, Tél. : 418 692-3861
---
Ciel!
Il fallait des couilles pour accepter de prendre le gouvernail d'un paquebot comme Ciel! David Forbes les a eues de même qu'il a eu l'entièreté - c'est à son honneur - de ne pas changer de philosophie en cuisine. Ainsi, le chef, que plusieurs ont connu au Cercle, veut toujours nourrir son monde de légumineuses, de verdures, de grains entiers et de produits les plus locaux possible. Maintenant, j'enlève mes gants blancs et je dis le fond de ma pensée. Les gens qui aimaient l'ex-Astral et qui considéraient sa cuisine à niveau - je l'écris sans porter de jugement - et s'en servent à titre de comparatif, ceux-là n'apprécieront pas l'expérience de Ciel! ni la cuisine de Forbes. Qu'ils arrêtent de casser du sucre.
1225, rue du Général-de-Montcalm, Québec (Concorde), Tél. : 418 640-5802